Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 21:49

couv23332997

 

 

Résumé:

Copier coller toujours impossible avec clavier actuel... Je vais en essayer un demain et si ça ne marche il faudra attendre que j'ai les moyens de me racheter un clavier mac désolée... 

 

 

Mon avis:

Voici donc une lecture à laquelle je n'aurais jamais penser sans y avoir été "obligée". En effet en cette année 2013 il s'agit de Zazie dans le métro qu'il faut étudier pour le bac de littérature. Je me suis donc lancée dans ce roman avec beaucoup d'à priori, en particulier à cause du style très spécial. 

Nous suivons donc Zazie qui part à Paris pour seulement une journée où son oncle doit la garder. Celle-ci est au départ obsédée par le métro et décide de s'enfuir afin de visiter (à sa façon) Paris. C'est à partir de cette fugue de Zazie que nous découvrons les personnages qui forgeront l'histoire de ce roman... 

Le personnage de Zazie est assez spéciale, même si il m'a fait sourire de nombreuses fois. J'ai pourtant été beaucoup gênée par le manque d'informations concernant les personnages, en particulier sur l'âge de Zazie. Son oncle, Gabriel m'a beaucoup plu grâce à une certaine révélation... En ce qui concerne les autres personnages ils sont nombreux, peut-être trop. Le manque de description même minimum des personnages rend la lecture assez désagréable à toujours se demander qui est qui. 

Le style de Queneau ne m'a dérangée contrairement à ce que j'aurais pensé. Bien entendu il y a un style assez spécial qui s'avère être un jeu de langue durant toute l'histoire pour donner un air plus "authentique" aux parisiens ammateurs du bar au coin de la rue (en gros le parigot qui aime bien boire du vin, même si ici il s'agit de grenadine). 

J'ai beaucoup appréciée le début de ma lecture et malheureusement ce ne sont que les vingt dernières pages qui m'ont déçue, donc la fin. Des amis qui avaient déjà terminé le roman m'avait parlé d'une fin incompréhensible et c'est en quelque sorte le cas. Tout va trop vite et ne comprends vraiment pas ce qu'il se passe et surtout pourquoi. Heureusement Queneau rattrape le tout avec la toute dernière phrase du roman, que je ne citerai pas pour ne pas vous spoiler. 

En bref, je pense qu'il n'y a pas de logique à chercher dans la lecture de ce roman le plus important s'avère être le style et non l'histoire. Je vous conseille donc ce roman si vous voulez découvrir ce "best-seller de 1959" et bien sûr si vous vous interessez aux styles novateurs. 

 

Note: 12/20

Partager cet article

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • : Bientôt deux ans que je tiens ce blog et j'aime toujours autant partager avec vous mes passions, déception littéraires !
  • Contact

Lectures En Cours

9782330018726

 

couv25301802

 

Recherche

 

 

 

 

blog_se_nourrit_commentaire2.jpg

 

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

 

 

the fault in our stars by aninhat t-d5v9j4b
book-buying-ban

 

Dernier Coup De Coeur !

couv73822958

Chronique ICI !