Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 17:48

couv30114111

 

Résumé:

Elle est l'absolue perfection.
Son seul défaut sera la passion.

Née à seize ans, Elysia a été créée en laboratoire. Elle est une version BETA, un sublime modèle expérimental de clone adolescent, une parfaite coquille vide sans âme.
La mission d Elysia : servir les habitants de Demesne, une île paradisiaque réservée aux plus grandes fortunes de la planète. Les paysages enchanteurs y ont été entièrement façonnés pour atteindre la perfection tropicale. L'air même y agit tel un euphorisant, contre lequel seuls les serviteurs de l'île sont immunisés.
Mais lorsqu elle est achetée par un couple, Elysia découvre bientôt que ce petit monde sans contraintes a corrompu les milliardaires. Et quand elle devient objet de désir, elle soupçonne que les versions BETA ne sont pas si parfaites : conçue pour être insensible, Elysia commence en effet à éprouver des émotions violentes. Colère, solitude, terreur... amour.
Si quelqu'un s'aperçoit de son défaut, elle risque pire que la mort : l'oubli de sa passion naissante pour un jeune officier...

 

 

 

 

Mon avis:

Voilà un YA que j'avais hâte de lire pour son résumé qui semblait plus qu'original et en grande partie je n'ai pas du tout été déçue ! 

Nous sommes donc dans un futur proche où les désastres écologiques ne font que s'entasser. Seulement les plus riches peuvent se permettre de vivre dans l'opulence la plus totale, ceux qui peuvent vivre sur l'île de Demesne. Une île complètement modifié artificiellement par l'homme dans le but de satisfaire ses habitants. Des clones humains ont été crée dans le but de les servir, ces clones ont eux aussi été modifiés afin qu'ils ne ressentent aucune émotions et ainsi soit totalement dociles. Elysia est une de ces clones, cependant il s'agit d'une version bêta d'un clone adolescent, donc en cours d'expérimentation. Tout se passe bien pour celle-ci dans sa nouvelle "famille" pourtant des rumeurs sur des clones défaillants développant des émotions et sentiments se font entendre de plus en plus sur l'île... 

Le petit résumé que je viens de vous donner est, à mon avis, beaucoup plus réprésentatif de ce premier tome que la quatrième de couverture qui est dévoile beaucoup beaucoup trop !! 

L'univers de l'île paradisiaque est assez bien développé et j'ai vraiment apprécié les descriptions qui d'ordinaire se font pauvres en YA. L'auteur a réussi à créer de nombreux éléments pour enrichir son monde comme l'air euphorisant, la mer réglable ou le chocolat étant si rare que seul les riches peuvent s'en procurer. 

Les personnages sont assez bien trouvés et nous retrouvons de nombreuses critiques de la société aisée en dehors du temps et de son environnement ce qui n'est pas négligeable. 

Malheureusement nous avons bien entendu le fameux triangle amoureux de la YA que j'espérais ne pas avoir dans cette série. Rachel Cohn a tout de même réussi à me surprendre deux fois avec deux révélations assez étonnantes auxquelles je ne m'attendais pas du tout ce qui me donne très envie de découvrir la suite de cette saga qui s'annonce vraiment pas mal ! 

 

Note: 15/20

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 15:12

couv53807900

 

Résumé:

Brokeback Mountain : un bout de terre sauvage, hors du temps, dans les plaines du Wyoming. Ennis del Mar et jack Twist, cow-boys, nomades du désert américain, saisonniers des ranchs, n'ont pas vingt ans. Ils se croisent le temps d'un été. La rencontre est fulgurante. Ni le temps, ni l'espace, ni les non-dits, ni la société n'auront raison de cet amour - que seule brisera la mort. Le récit déchirant d'une passion, au cœur des grands espaces américains, ces somptueuses solitudes dont Annie Proulx est sans conteste l'écrivain le plus inspiré dans la littérature américaine contemporaine. Pour Ang Lee, réalisateur du film adapté du livre, Le secret de Brokeback Mountain qui a obtenu le Lion d'or 2005 à la Mostra de Venise, c'est " une grande histoire d'amour, une complicité totale et honnête entre deux êtres ".

 

 

Mon avis:

Il s'agit d'un très court roman de 93 pages vous comprendrez donc la taille de la chronique correspondante. 

C'est avec plaisir que j'ai sorti ce petit roman de ma PAL étant donné que le film me tentait énormément et que je voulais lire le livre en premier.

Nous découvrons donc Ennis et Jack qui vont se rencontrer lors d'un travail de saisonniers. En se retrouvant seuls tous les deux pendant un mois sur une colline (le travail consistait à garder un troupeau), une complicité va se former entre les deux qui se pensaient hétérosexuels et va changer leur vies... 

J'ai tout au début été charmé par l'écriture de Annie Proulx mais malheureusement c'est le seul aspect de ce roman que j'ai apprécié. En effet tout se passe trop rapidement, nous n'avons pas le temps de nous attacher aux personnages ni de les comprendre, la fin semble bâclée bref je n'ai pas du tout aimé. Même l'amour entre les deux personnages reste ambiguë.

L'histoire aurait pu donner un très bon roman mais malheureusement l'aspect nouvelle a tout gâché. 

 

Je regarderai le film avec grand plaisir quand même.

 

Note: 12/20 (pour l'écriture)

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 14:23

couv56688992

 

Résumé:

Jeux du cirque, complots, banquets, orgies... Dans cette formidable saga antique, Kate Quinn fait revivre avec panache l'univers dépravé et sanglant de la Rome du Ier siècle.

Jeune esclave juive soumise aux caprices de l'arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse, Thea connaît pour la première fois le bonheur dans les bras du gladiateur Arius le Barbare, la nouvelle coqueluche de Rome. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s'emploie de son mieux à les séparer.
Cette dernière n'est pas le seul obstacle à se présenter sur la route des deux amants. Grâce à ses talents de musicienne, la belle Thea ne tarde pas àêtre remarquée de l'aristocratie romaine... et d'un dangereux admirateur : l'empereur Domitien, un homme brillant mais cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret.

 

 

Mon avis:

Voici ENFIN ma chronique de ce superbe roman que j'ai lu lors du week end à 1000 et que je ne regrette pas du tout car il s'agit bel et bien d'un pavé qui se dévore tout seul ! 

Nous suivons donc la vie de Thea, une jeune esclave juive lors d'une époque fort cruelle pour Rome, le 1er siècle avec les histoires sanglantes de gladiateurs et d'empereurs... 

La première spécificité de ce roman est que nous suivons à peu près tous les personnages à la première personne du singulier. Cette intermittence nous permet de comprendre plus profondèment chaque différentes personnalités et façons de penser. Ce procédé rend le roman encore meilleur le roman étant donné qu'il est assez gros nous nous accrochons encore plus que d'ordinaire aux personnages et vice versa, par exemple je n'ai jamais autant détesté de personnages que dans cette histoire ( et souhaiter leur morts soit dit en passant, non non je ne suis pas du tout violente !). 

Kate Quinn aborde la plupart des grands thèmes de la tragédie tel que l'inceste indirect mais bien entendu l'amour, la haine et la recherche constante de pouvoir, sans pour autant tomber dans une histoire trop surfaite et irréaliste. Nous sentons qu'un travail immense a été réalisé sur chacun des personnages pour lui donner une personnalité, un passé propre, rien n'est laissé au hasard et cela fait du bien et change de la YA bâclée et qui laisse plein de questions sans réponses. 

Je ne peux vous raconter l'histoire sans vous gâcher une partie de ce roman. En effet, malgré son épaisseur je n'ai trouvé aucune longueur et chaque passages trouvaient son sens. L'auteur ne nous ménage pas et m'a donné à plusieurs reprises des sueurs froides et une haine sans pareil pour le personnage de Lepida, la maîtresse de Thea. 

Le fait que ce roman soit qualifié d'historique ne pose pas de problème au niveau de la compréhension et fait même un effort en dévoilant à la fin de nombreuses notes historiques comme l'inspiration de personnages fictifs par exemple Lepida ou réels comme l'empereur Domitien et leur vraies histoires. 

En bref, comme vous l'aurez deviné il s'agit d'un gros coup de coeur pour ma part et j'ai hâte de lire un autre roman de Kate Quinn pour retrouver sa plume et son incroyable imagination ! Ce roman change des lectures habituelles et je vous le conseille énormément (en plus de ça il vient de sortir en poche !!). 

 

Note: 18/20

Coup de coeur ! 

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 15:42

C'est avec plaisir que je vous informe que Bragelonne/ Milady a acquis les droits pour la nouvelle série de notre chère madame Mead ! En effet je les ai contactés dans l'espoir d'avoir un réponse positive et c'est bel et bien le cas. Pour l'instant il n'y a pas de date définitive mais ce qui est sûr c'est que nous pourrons le dévorer l'an prochain ! 

 

13477810.jpg

 

En espérant que la couverture soit changé car pour ma part je la trouve affreuse ! 

 

Petit rappel de l'histoire: 

Dans un monde futuriste pratiquement détruit par des extrémistes religieux, Justin March vit en exil depuis qu'il a failli à son rôle d'investigateur des groupes religieux et des droits supernaturels. Mais Justin reçoit une seconde chance quand Mae Koskinen vient pour le ramener à la République de l'Amérique du Nord Unie. Élevée par une caste aristocratique, Mae est désormais une membre de l'élite militaire, un soldat aux réflexes et habilités améliorés. 

Quand Justin et Mae sont assignés à travailler ensemble pour résoudre une affaire de meurtres rituels, ils réalisent que leurs découvertes les ont exposés à un terrible danger. Alors que l'enquête progresse, des ennemis inconnus et des pouvoirs plus grands qu'ils ne peuvent l'imaginer se rassemblent dans l'ombre, prêts à reconquérir le monde dans lequel les humains ne sont guère que des pions sur l'échiquier. 

 

Il est sorti en VO en juin dernier.

 

 

Alors ça vous donne envie? :)

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Présentation
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 19:11
Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Présentation
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 17:36
Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 15:31
Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 11:59

couv29261751

 

Résumé:

Dix-sept ans après un été mémorable passé à Lucky Harbor, Tara est de retour dans cette petite station balnéaire, où sa mère lui a légué, ainsi qu’à ses sœurs, un hôtel qu’elles ont décidé de retaper. Alors qu’elle tente de résister à son attirance pour le beau Ford Walker, son amour de jeunesse, les conséquences de ce qu’ils ont partagé tant d’années auparavant ressurgissent. Pour mieux les réunir ?

 

 

Mon avis:

Après la superbe (ironie of course !) nouvelle des éditions Milady qui déclarait arrêter cette saga alors que comme nous le savons tous il s'agit de la romance la plus populaire chez eux je m'étais précipitée pour acheter le tome 2 et 3 avant de ne plus pouvoir se les procurer comme une fameuse série bit-lit... Bref pas de polémiques ! C'est avec plaisir que j'ai profité de cet été pour lire ce deuxième tome !

 

Nous retrouvons donc les trois soeurs installées à Lucky Harbor pour retaper et faire fontionner leur hôtel. Ce tome se consacre à l'aînée Tara, personnage très froid dans le premier tome nous en apprenons plus sur son passé au sein même de la petite ville et en particulier son passé commun avec Ford. Malheureusement, Tara cherchant à l'éviter depuis son arrivée celle-ci va se retrouver empêtrer dans de nombreux problème malgré elle, eux... Je ne peux malheureusement vous en dire plus sans vous gâcher une surprise de taille !

 

Ce tome est toujours une bonne dose de fraicheur cependant je l'ai trouvé beaucoup plus dur et déchirant, Tara contrairement à Maddie, dans le premier tome, a de vrais problèmes. C'est un aspect qui n'est pas négigeable et que j'ai adoré en effet cela change des romances habituelles qui traînent en longueur. Je n'ai que 19 ans et les problèmes posés sont bel et bien ceux d'adultes, j'ai pourtant été absorbé par l'histoire cela prouve donc que ce tome est fait autant pour les jeunes adultes que les adultes tout court. 

Ne vous en faites pas trop pour autant puisque fidèle au premier tome Jill Shalvis sait allier tristesse et joie pour le plus grand plaisir des lecteurs, ce deuxième tome reste donc une très bonne lecture d'été mais pas sans prise de tête (pour moi du moins !) 

 

En bref, je suis une nouvelle fois charmée, encore plus que le premier tome alors profitez-en l'été n'est pas encore tout à fait terminé !

 

Note: 16/20

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 13:21

couv4333312

 

Résumé:

« Je crois que cette fois, c’est sûr, je suis née sous une mauvaise étoile. J’ai d’abord découvert les vampires, puis les anges, ensuite les entre-deux, les démons, et maintenant, voilà qu’on me jette des sorts et qu’on accroche des poulets égorgés à ma porte. Il ne manquait plus que ça ! Daphnée, ma colocataire, affirme que c’est parce que j’ai un mauvais karma, tu parles !
Quoi qu’il en soit, j’allais devoir me sortir au plus vite de ce pétrin, mais c’était sans compter que j’avais une deuxième préoccupation : Greg le Bulldozer. Cet idiot s’était amouraché d’une griffeuse psychopathe que je ne voyais pas d’un bon œil. Il avait l’air d’avoir de sérieux problèmes.
C’était plus fort que moi, il fallait que je m’en mêle, même si à coup sûr, j’allais au-devant de sacrés ennuis. »

 

 

 

Mon avis:

C'est avec plaisir que j'ai débuté cette lecture que vous avez choisi pour le mois de juillet. Je dois dire que malgré un très bon souvenir du tome 1 je n'avais plus grand chose en mémoire et j'entamais cette lecture avec une légère appréhension, très vite dissipée ! 

 

Nous retrouvons donc Felicity toujours à Bath, je déteste cette ville depuis que nous y avons vécu lors d'un voyage scolaire désolée Sophie ! Dès le début l'histoire démarre sur les chapeaux de roues avec des sorts "vaudou" qui sont jetés sur Felicity ce qui rend la petite communauté d'anges, démons et entre-deux très perplexe. Et ce n'est que le commencement, Grec son ex semble avoir d'étranges relations avec une fille aux ongles très pointus... 

 

C'est très appréciable de retrouver la plume de Sophie Jomain que je ne peux à nouveau que vous recommander, il n'y a rien que de mieux que des auteurs francophones (Ps: quelques petites fautes d'orthographes qui sont passées entre les fils de la correction !). Même si le seul point négatif à ce deuxième tome est que l'intrigue est un peu trop facile, j'ai découvert qui était LA personne avant la moitié du roman ce qui est un peu décevant mais le niveau remonte très vite avec quelques rebondissements et surtout la fin !! Je ne peux malheureusement vous en dire plus. 

 

Les personnages sont beaucoup plus aboutis dans ce tome, ce qui est très appréciable et le brouillard autour de Stan, Felicity et Terrence se dissipe peu à peu. Je dois aussi féliciter fortement Sophie Jomain pour avoir réussi l'exploit de me faire apprécier un "triangle amoureux". Vous connaissez ma lassitude pour ce genre d'histoires et pourtant cette fois tout est parfais rien de trop niais et pas d'héroïne qui ne sait pas ce qu'elle veut. Nous découvrons aussi de nouveaux personnages qui, je pense, vont s'avérer très intéressants par la suite. 

 

Je n'ai qu'une chose à dire je n'attendrai pas aussi longtemps pour lire le tome 3 vivement septembre ! La fin de ce tome laisse présager une nouvelle intrigue et un nouvel élan à la saga. 

 

Note: 16/20

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 20:24

couv9397364

 

Résumé:

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie. 
Quand la dystopie rencontre le conte de fées ! 

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d'Illeá, la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d'office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu'elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles...
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés : l'existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu'elle n'aurait jamais osé imaginer ?

 

 

 

Mon avis:

Oui voilà enfin mes chroniques en retard !! Je suis vraiment désolée de ne les faire que maintenant... 

Nous découvrons donc le monde de America qui fonctionne par caste, chaque caste correspond à un type de métier. Les castes vont de 8 à 1, des plus pauvres aux plus riches. Notre héroïne appartient, sa famille et elle, à la caste 5. Cependant, (comme en réalité pour les castes en Inde) il est très mal vu voire interdit pour une femme d'épouser un homme d'une caste plus basse qu'elle car cela la déclasse socialement. America aime pourtant depuis plus d'un an Aspen un jeune homme provenant de la caste 6. Cette année est très spécial puisqu'il s'agit de La Sélection, en effet chaque fois que le prince de la famille royal est en âge de se marier une sélection de jeunes femmes de son pays sont désignées "au hasard" afin que le prince puisse faire son choix. 

Cette Sélection s'avère être la chance de toutes femmes et familles puisque celle qui sera choisie par le Prince se verra accéder au rang royal c'est à dire à la caste 1 sa famille et elle, quelle que soit sa caste d'origine. Malheureusement America qui était bien l'une des seules à vouloir rester à sa vie habituelle va se retrouver dans la compétition malgré elle... 

 

Je dois avouer que l'idée de départ me tentait bien surtout vu les avis et coup de coeurs qui ne désemplissaient pas de la blogosphère. Pourtant je n'ai pas trouvé l'histoire aboutie et l'aspect intéressant des castes et de la dystopie est totalement mis de côté pour se concentrer sur le remake d'un Bachelor version YA... Malgré tout j'ai passé un agréable moment mais je n'ai vraiment pas compris l'engouement pour ce premier tome et j'ai été rassurée de voir que je n'étais pas la seule. Voici une nouvelle fois une saga qui, je suis sûre vu les avis du tome 2, aurait très bien pu être un seul roman, mais bon le fric toujours le fric... 

 

En bref rien de nouveaux, que ce soit dans le genre YA ou dystopique, je lirai le deuxième tome mais sans curiosité car tout est déjà bien trop prévisible. Voilà une saga qui ne restera pas gravée dans les annales mais qui fait passer un très bon moment quand même. 

 

Note: 14/20

 

Quand je m'attendais à beaucoup mieux...

tumblr_mq7818qll51ra8x1ao5_250.gif

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • : Bientôt deux ans que je tiens ce blog et j'aime toujours autant partager avec vous mes passions, déception littéraires !
  • Contact

Lectures En Cours

9782330018726

 

couv25301802

 

Recherche

 

 

 

 

blog_se_nourrit_commentaire2.jpg

 

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

 

 

the fault in our stars by aninhat t-d5v9j4b
book-buying-ban

 

Dernier Coup De Coeur !

couv73822958

Chronique ICI !