Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 21:05

couv21497418

 

Résumé:

Avant, ma vie était simple : l’université si j’en avais envie, les hommes quand j’en avais envie. Et je n’avais aucun problème qu’un barman ne puisse m’aider à résoudre.
Mais là, depuis un moment, rien ne va plus.
Le type sexy qui me draguait a rendu son déjeuner quand on a voulu concrétiser.
J’ai cassé le nez du copain de ma meilleure amie, et elle ne l’a pas très bien pris. Lui non plus, d’ailleurs.
Ensuite, je me suis mise à faire des cauchemars.
Et tout ça, c’était avant qu'une bande de vampires décide de redécorer mon appart et qu’un colosse me kidnappe.
Quand je vous dis que ce n’est pas ma semaine…

 

 

Mon avis: 

A la base je pense que je n'aurais pas lu cette saga si l'auteur n'avait été présente lors du goûter entre blogueurs à l'Antre Monde. Alors comme d'habitude commençons par la couverture je rejoins la majorité en préférant la première couverture de Fleurine (celle de mon édition que j'ai affiché ci-dessus) qui représente beaucoup plus le roman que celle de Milady qui sans vouloir les vexer donne plus à croire qu'il s'agit de bit-lit du style de la confrérie alors que pas du tout !! 

 

Nous débutons donc l'histoire avec Maeve qui traine souvent dans les bars "cherchant de la chaire fraiche" (des mecs en gros). Celle-ci couche souvent avec des hommes à droite et à gauche mais ce jour là elle remarque le copain de sa meilleur amie, Brianne, très doué pour lui laisser des bleus sur le corps, ces deux-là vont se battre, elle va gagner mais à quel prix. Quelqu'un l'a réperé et n'a pas l'intention de la laisser filée comme ça... 

 

(Je vous ai fait un très léger résumé car c'est très dur de ne pas spoiler et contrairement à certains je ne spoile pas !! Désolée de m'énerver un peu mais beaucoup de blogueurs n'arrivent pas à faire de chroniques sans spoiler et c'est insupportable de l'être sans avoir été prévenu que l'article contenait du spoil, après Starters il y a eu ce livre ! Surtout venant d'une chroniqueuse très connue où je ne vais pas me gêner de citer pour lui faire part de son erreur si elle voit cet article : Jess de livraddict ! Donc maintenant je suis sûre de ne plus jamais regarder ces review ! Et j'ajoute que question spoil milady a bien fait par contre de changer la quatrième de couverture étant donné qu'avec celle du petit caveau on connait déjà toute l'histoire.

C'était le petit passage coup de gueule !)

 

Le personnage de Maeve ne m'a pas du tout plu du début à la fin bien entendu il y a une évolution du personnage mais pas tel que j'aurais aimé, cette évolution n'est pas naturelle on ne peut pas passer d'un contraire à l'autre en 5 secondes. Néanmoins j'ai beaucoup aimé son humour. Tout comme Maeve sa meilleure amie est aussi insupportable et j'ai bien été contente que sa présence dans ce premier tome était modérée. Continuons dans les amis de Maeve, Elliot un ami d'enfance, qui je dirais est le roi de l'égoïsme du tome (pourtant il y en a beaucoup !) et je dois admettre ne pas avoir compris comment des gens pouvaient l'avoir apprécié. Enfin passons les personnages que je ne supporte pas à ceux que j'aime même beaucoup, d'ailleurs c'est assez étrange il n'y a pas de personnages pour lesquels j'ai un avis mitigé soit j'aime beaucoup soit j'aime pas du tout. Tara, la petite amie d'Elliot, qu'on pourrait à cause de Maeve la détester étant donné que celle-ci ne la supporte pas pourtant cela a été le contraire pour moi. Tara est le personnage qui m'a le plus touché j'ai même failli verser une petite larme pour elle, à mon avis il s'agit du personnage le plus fort de ce tome et non pas Maeve... Et enfin Lukas le vampire de l'histoire ! J'ai tout adoré chez lui, son humour, sa personnalité TOUT ! 

 

Enfin l'action est très peu présente dans ce tome elle n'apparait que dans les cents dernières pages et l'intrigue n'est pas très étonnante je n'ai jamais été surprise du début à la fin tout était prévisible... Et le gros dernier défaut de ce roman que je voulais exposer est une similitude que tous les fans de Chasseuse de la nuit ont remarqué. Je ne sais si vous vous souvenez de ma présentation de ce livre dans ma PAL du mois dernier mais j'ai bien dit qu'au résumé cela me faisait penser à cette saga et j'espérais que le contenu ne serait pas le cas. Malheureusement cela l'a été... Bien-sûr pas sans arrêt mais il y a certains passages on pourrait presque croire que c'est exagéré tellement ils sont similaires à Chasseuse de la nuit tome 1. 

 

Finalement vous pourriez penser en lisant ma chronique que je n'ai pas aimé ce roman mais ce n'est pas le cas j'ai passé un bon moment il y a juste un grand nombres de défauts que je voulais exposer. J'ai pourtant été charmée par l'écriture de Marika Gallman bien plus littéraire que la majorité de la bit-lit !  Je lirai avec plaisir le tome 2 même si je n'ai pas été extasiée par cette lecture, il s'agit de bit-lit simple qui ressemble à tout ce qu'on a pu lire, rien de nouveau donc si vous souhaitez de la nouveauté car il s'agit de la première francophone chez Milady n'esperez pas. Mais si vous êtes ammateurs du genre comme moi et que vous souhaitez vous détendre alors n'hésitez pas ! 

 

Note: 12/20

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI

 

Lecture qui compte dans les challenges:

Bit-lit-2012--logo1-

 

plage-2-copie-2

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 16:22

demonica,-tome-1---plaisir-d-cha-n--1289012

 

Résumé (qui n'est pas celui que la 4ème de couverture que je ne trouve nul part !):

Tayla est chasseuse de démons, elle appartient à un puissant groupe, les Aegis, qui se bat pour le bien de l’humanité. Pourtant, lorsqu’elle est blessée et amenée dans un hôpital tenu par des démons, elle ne peut résister longtemps aux charmes d’Eidolon. Le chirurgien démon qui lui a sauvé la vie et qui a, par là même, ébranlé son monde. Car si tous les démons ne sont pas mauvais, pourquoi les Aegis ne font-ils aucune discrimination ?

 

Mon avis:

Alors tout d'abord en voyant dans le résumé qu'il s'agissait d'une histoire contenant des incubes mon esprit a quitter mon corps et en revenant à moi j'ai trouvé ce livre dans ma bibliothèque. Vous le savez j'adore ce type de "démons" donc dès que je vois je lis ! J'avais aussi hâte de me forger mon propre avis sur ce premier avis qui avait des avis plutôt mitigés. 

 

Nous suivons donc au début deux histoires en parallèles, celle d'Edolon et celle de Tayla. Eidolon est un incube travaillant dans un hôpital qui ne soigne que les démons, il approche aussi de sa s'genesis une sorte de transformation qui apparait au bout d'un certains nombres d'années aux incubes si ceux-ci ne s'unissent pas avec une femelle ils sombrent dans la folie. Tayla, elle, est une Aegie autrement dit une tueuse de démons celle-ci les haït plus que tout étant donné qu'un démon a violé et tué sa mère devant ses yeux. Cependant ces deux personnages qui sont l'exacte contraire vont devoir ammener à se rencontrer en effet Tayla blessée va se retrouver dans l'hôpital de démons et elle n'est pas au bout de ses surprises... 

 

Tayla est le personnage que j'ai sûrement le moins aimé, elle m'a agacée durant tout le roman ne sachant pas ce qu'elle veut elle change d'avis comme de chemise ! Il y a pourtant une certaine évolution du personnage au fil des pages mais malgré il s'agit d'un personnage énervant (pour moi) à voir par la suite... Eidolon, au contraire, m'a bien plu (normal c'est un incube hahahaha) beau mâle comme dans toutes bonnes histoires bit-lit mais aussi torturé, j'espère en savoir un peu plus sur lui. Les deux frères d'Eidolon, Shade et Wraith, m'ont paru immatures et très perturbants j'appréhende donc le prochain tome (en espérant me tromper). 

 

En bref, contrairement à certains, je n'ai pas été "OUTREE" (ouuuii j'ai lu ça dans des chroniques et personnellement on sait à quoi s'attendre en lisant le résumé et on ne lit pas de bit-lit si on est choqué par les scènes de scènes je trouve ça ridicule. Néanmoins je comprends tout à fait ceux qui disent qu'il y en a beaucoup et c'est vrai je dirais même peut-être plus que dans la confrérie. En parlant de la confrérie j'ai trouvé beaucoup de similitudes entre ces deux séries au niveau des personnages et des tomes (puisqu'il me semble que chaque est consacré à un frère comme dans la confrérie). Donc ammateur de la confrérie je vous le conseille et ceux qui n'aiment pas cette saga ne gâchez pas votre argent dans un livre qui ne vous plaira pas. 

 

J'ai pourtant un moment sympathique même si certaines révélations n'en sont pas tellement elles sont prévisibles sauf l'intrigue principale qui n'est dénouée à la fin ce qui donne encore plus envie de lire la suite. J'ai hâte de lire le tome 2, c'est une lecture agréable pour les vacances. 

 

Note: 13/20

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI

 

Lecture qui compte dans les challenges:

Bit-lit-2012--logo1-

 

Challenge-cat-bones

 

plage-2


Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 18:02

starters !!

 

Résumé:

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !


 

Mon avis:

Ca y est j'ai enfin terminé LE livre dont on a sûrement le plus parlé sur la blogosphère pour l'instant en 2012 ! Et je dois dire que j'étais vraiment très intriguée à l'idée de lire ce premier tome car les avis vont bon train, cela peut aller du très mauvais à un éloge incroyable. Mais bon sans plus attendre passons à mon bref résumé de l'histoire... Ah et j'ai oublié mon petit avis sur la couverture ! Elle correspond bien à l'univers du roman même si la fille semble beaucoup trop jeune pour représenter le personnage principal. 

 

Nous nous retrouvons donc dans un univers complétement dystopique. Après une guerre de "Spore" la majorité de la population adulte est morte, laissant des millers d'orphelins. Ces orphelins se doivent donc de survivre en squattant des immeubles, voler de la nourriture ou de l'argent... Tous les jeunes dans cette dystopie sont appelé Starters, certains ont eu plus de chance et ont toujours des grands-parents souvent fortunés pour subvenir à leurs besoins. Ce n'est pas le cas de Callie qui essaye tant bien que mal de s'occuper de son petit frère, Tyler, atteint d'une maladie respiratoire. Elle entends parler d'un soi-disant Banque de corps qui permetterait de gagner beaucoup d'argent en échange de "prêter" son corps à un Ender (la population la plus âgée allant de 80 à 200 ans) pendant une durée limitée. On lui propose un prix exorbitant si elle accepte, après mûre réflexion c'est ce qu'elle fait. Cependant il se passe quelque chose qui n'aurait pas du arriver durant l'une des locations... 

 

Je n'ai pas voulu spoiler à max contrairement à certaines chroniques qui m'ont carrément limite spoiler la fin !! 

 

Callie, malgré qu'elle soit le personnage principal, est très peu développé dans son psychologie, nous savons bien entendu qu'elle est courageuse, mais au bout du compte pas grand chose d'autre... Il me tarde donc de la découvrir un peu plus dans les prochains tomes (surtout avec la fin !!). Le Vieux est le personnage qui m'a le plus intriguée, j'ai vraiment hâte de s'en savoir plus car j'ai de nombreuses hypothèses le concernant ! Quant à Blake, pour ne rien spoiler, je viens simplement dire que je l'ai beaucoupé aimé ;) 

 

En bref, ce ne fut pas un coup de coeur car beaucoup de mes questions restent sans réponses mais j'ai passé un très très bon moment. L'intrigue nous prend et ne nous lâche plus, des millions d'hypothèses me sont passés par la tête malgré le spoil alors je n'ai qu'une hâte lire la suite ! Je vous conseille fortement cette dystopie où vons ne pourrez pas absolument pas vous ennuyer ! 

 

Je voulais aussi m'excuser pour me retard à la LC ! Merci beaucoup de l'avoir organisé et ainsi de m'avoir fait sortir ce très bon roman de ma PAL ! :)

 

Note: 14/20

 

Bande annonce du livre:

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI
 
Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 18:59

arton10246

 

 

Résumé:

Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides - les résistants au système - réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable...

 

 

Mon avis:

Le tome 1 avait été un gros coup de coeur pour moi, j'en avais pleuré, il m'avait complétement bouleversé. Et avec la fin je ne pouvais que me jeter avec impatience sur ce deuxième tome. La couverture est belle mais malheureusement n'a aucun rapport avec la première édition du tome 1 c'est dommage... 

 

Nous retrouvons donc Lena à chaque chapitre Avant/Après. Dans le avant nous nous retrouvons dans la suite logique du tome 1, elle est dans la Nature et fait la connaissance d'autres "survivants" comme elle. Dans le Après on la retrouve à nouveau en pleine ville participant à la résistance. On ne peut pas dire grand chose de l'histoire sans spoiler je ne vais donc pas le faire. 

 

Lena dans ce tome n'évolue pas, je dirais même malheureusement qu'elle régresse un peu. Elle fonce tête baissée dans les pièges et ne se rend compte de certaines choses que trop tard. Julian, lui, "le" personnage masculin de cette histoire m'a beaucoup plus touchée, il prend conscience peu à peu des évènements et de la réalité avec une grande maitrise de lui-même. C'est un personnage qui m'a impressionné. Raven, la jeune résistante qui prend sous son aile Lena est une des mes favorites de ce tome, elle est brave et à la limite de l'altrisme, elle n'inspire que le respect (du moins pour moi). 

 

J'ai été très contente de retrouver l'univers de Delirium et la plume de Lauren Oliver, un peu répétitive malheureusement, je ne sais si cela vient de la traduction ou du texte original mais on retrouve souvent les mêmes types de phrases comme "c'est si bon que je pourrais pleurer", cela devient vite agaçant... J'ai aussi eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire avec l'inversion entre chaque chapitre Présent/Passé, cela permet de créer du suspens mais c'est aussi très perturbant pour le lecteur. Néanmoins Lauren Oliver arrive une nouvelle fois, avec brio, à une donnée un fin incroyable. 

 

En bref, j'ai passé un bon moment avec ce deuxième tome mais je n'ai pas retrouvé le sentiment d'interdit et de découverte (ce qui devrait pourtant être le cas avec la Nature) que j'ai ressenti dans le tome 1. Je pense que le troisième tome sera fort en émotion et j'espère meilleur que celui-ci. 

Je vous conseille tout de même cette superbe dystopie, ma favorite après Hunger Games !! 

 

Note: 13/20

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 21:55

fsur-la-route-affiche.jpg

 

Synopsis:

Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes.

Mon avis:

Alors je préviens tout de suite je n'ai pas lu le livre je vous donne donc juste mon avis en tant que grande ammatrice de cinéma (j'y vais environs 2 à 3 fois par semaine et je ne poste des avis que quand j'en vois vraiment un grand intérêt). 

 

Nous suivons donc Sal dans ses voyages, sa vie... Il n'y a pas réellement d'histoire à vous raconter il va et vient. 

 

Je ne me suis attaché à aucun personnage, toutes les hommes du film ne pensent qu'à une chose "la chatte". Franchement le sexe ne me dérange absolument pas (et vous le savez bien ;) ) mais je dirais qu'il remplit les 1/3 du film. Non pas que ce soit gênant ou quel que soit d'autres de ce genre mais on finit par être blasé. Couché par-ci, pars-là, boire et fumé... On pourrait vraument considéré ça comme une façon de vivre vraiment sympa (comme dans les Runaways par exemple) mais dans ce film je dirais que c'est juste barbant. Pour les filles, dans ce film j'ai eu pitié de toutes, je vais être vulgaire mais elles ne sont que des trous, elles le savent, elles en souffrent mais elles continuent... 

 

La bande annonce fait très envie et pourtant je n'ai pas trouvé le sentiment de liberté, le vrai sens de la vie que dégage cette bande annonce. Je m'attendais à une leçon d'humanité mais pas du tout c'est tout le contraire. La seule phrase vraiment intéressante est celle qu'ils ont astucieusement placé dans la bande annonce "J'ai suivi comme je l'ai fait toute ma vie les gens qui m'intéressent. Seuls les fous m'intéressent. Ceux qui ont la fureur de vivre, de parler. Qui veulent jouir de tout. Qui jamais ne baillent ni ne disent une banalité. Mais qui brûle, brûle comme une chandelle dans la nuit." Voyez quand j'ai recopié cette phrase j'ai du revoir la bande annonce qui doit vraiment très très envie et quand je repense au film je me dis que c'est une belle arnaque !! 

Dernier point négatif des longueurs horribles sans intérêts.... Autant un film de Bollywood qui me fait rire (et qui dure 3 heures) je peux tenir autant ce film qui dure 2 heures 35 non ! 

 

En bref, cela m'a complétement dégoutée et j'ai tout sauf envie de lire le livre... Ca faisait très longtemps que je n'avais pas eu envie de quitter la salle avant la fin du film ! 

 

 

Note: 7/20

 

 

Bande annonce (racoleuse !):


 

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 23:19

couv17400645

 

Résumé:

Nora aurait du deviner que sa vie était loin d'être parfaite. Même en entamant une relation avec Patch, son ange gardien (qui, malgré son nom, n'a rien d'angélique) et en survivant à un tentative de meurtre, les choses ne sont toujours pas au beau fixe. Patch prend du recul et Nora n'arrive pas à savoir si c'est pour son bien ou si ses intérêts se sont juste reportés sur son ennemi mortel : Marcie Millar. Sans oublier que Nora est hantée par des images de son père et elle devient obsédée par l'idée de découvrir ce qu'il s'est vraiment passé la nuit où il a quitté Portland pour ne jamais y revenir.

Plus Nora s'enfonce dans le mystère de la mort de son père, plus elle se demande si sa lignée Néphilim n'aurait pas quelque chose à voir avec tout ça. Expliquant aussi pourquoi elle semble plus en danger que n'importe quelle fille. Patch ne répondant pas à ses questions et se mettant dans son chemin, elle doit essayer de trouver les réponses par elle-même mais se reposant sur l'idée qu'elle a un ange gardien, elle prend de plus en plus de risques. Peut-elle vraiment compter sur Patch ou cache-t-il des secrets encore plus noirs que ce qu'elle peut l'imaginer ?

 

 

 

Mon avis:

J'avais beaucoup aimé le tome 1 et j'attendais impatiemment la suite en poche et aussitôt eu en main aussitôt lu ! La couverture dans le même style que le tome 1, je n'ai pas de commentaires à faire sur celle-ci.

 

Nous revoilà donc auprès de Nora et Patch devenu son ange gardien. C es deux-là vivent le parfait amour jusqu'à l'apparition des archanges qui ne désirent qu'une chose envoyer Patch en enfer et ce sera assez facile si ils se rendent compte de l'amour qu'il éprouve pour Nora. Il va donc falloir trouver une solution pas si facile à accepter que ça... 

 

Nora dans ce tome ne murit malheureusement pas, elle ne sait toujours pas ce qu'elle veut et change d'avis toutes les cinq secondes. Elle ne m'a pas énervé car j'ai souffert avec elle, Becca Fitzpatrick arrive à parfaitement retranscrire ses émotions. Pour Patch, contrairement au premier tome où je l'avais apprécié je l'ai tout simplement détesté, il fait preuve d'une incroyable égoisme. Vee, la meilleure amie de Nora m'a bien fait rire même le fait qu'elle ne soit au courant de rien niveau histoire d'anges est assez énervante. Mon chouchou pour ce tome est Scott que j'ai adoré à la fin. 

 

En bref, j'ai aimé ce tome autant que le premier et je dois dire par contre que la fin est tout simplement horrible elle s'arrête en plein dans l'action, c'est assez dérangeant. Surtout qu'il va falloir attendre 1 an pour la sortie du tome 3 en poche bouhouhou !! Je vous conseille fortement cette saga si vous ne l'avez toujours pas lu en particulier avec les vacances qui arrivent ! 

 

Note: 14/20

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI


Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 20:47

dark-shadows.jpg

 

Synospis:

En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant.
Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé.

 

 

Mon avis:

 

Etant une grande grande fan de Tim Burton (oui j'ai vu Bettle Juice pour ceux qui en douteraient) je suis partie voir son nouveau film avec beaucoup d'appréhension. Voilà très longtemps bien avant Twilight et compagnie que Johnny Depp voulait que Tim Burton fasse l'adaptation du roman Dark Shadows et il a enfin choisit de faire ce film mais malheureusement lors de la période vampire, bien-sûr cela va attirer plus de spectateurs mais cela rend aussi le film tout sauf original. Et pour l'originalité est censée être Tim Burton.

 

Barnabas un riche maitre brise le coeur d'une de ses servantes, Angélique. Malheureusement celle-ci se trouve être une sorcière et désire se venger, elle va donc tuer ses parents. Barnabas va tout de même rencontrer le grand amour, Angélique va donc décider de la tuer. Ne pouvant plus vivre sans elle il saute lui aussi d'une falaise, cependant en se reveillant il sera devenu un vampire. Angélique avertit toute la population du nouvel état de Barnabas, il sera donc enterrer vivant pendant deux siècle. Lors de travaux on retrouve donc le cercueil, Barnabas en sort et rejoint son château et sa nouvelle famille. Pourtant rien n'est plus comme avant et Angélique est toujours là... 

 

En bref, j'ai trouvé ce film drôle même si depuis Alice au pays des merveilles je ne reconnais plus du tout le talent et le style de Tim Burton ce qui est vraiment dommage. J'attends donc beaucoup de son prochain film Frankenweenie. Tim Burton a aussi une nouvelle fois beaucoup trop misé sur le décors et les effets spéciaux, plutôt que sur l'histoire. Il me semble que le roman Dark Shadows (même si je ne l'ai pas lu) transpire plus une ambiance sombre que burlesque. Je suis donc principalement à nouveau déçue de ce nouveau film de Tim Burton, j'aimerais retrouver un film digne de ce nom du style de Bettle Juice, Mars Attacks, Edward aux mains d'argents, Swenney Tood ou le cavalier sans tête... 

 

Note: 11/20

 

 

Bande annonce: 


 

 


Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 10:55

rsz 11rsz 1rsz instinct01

 

Résumé:

Tim ne garde qu'un souvenir troublant de l'accident. Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang. A-t-il rêvé ? 

Ce n'est pas l'avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l'emmène dans son institut de recherche où vivent d'autres initiés, tous sujets à des métamorphoses animales. C'est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable...

 

 

 

Mon avis:

Ce premier tome me faisait de l'oeil depuis un bon moment et quand je l'ai vu à la bibliothèque de ma ville je me suis empressée de l'emprunter. La couverture est sobre mais correspond à mon avis parfaitement à l'ambiance du roman. 

 

Nous commencons donc cette histoire avec Tim et sa famille (père, mère) qui partent chercher son frère à l'aéroport. Pourtant au retour, un tragique accident de voiture se produit et Tim se reveille dans la peau d'un grizzly, toute sa famille est morte et il veut les aider. On le retrouvera trois kilomètres plus loin de la voiture nue comme un vert. Les médécins pensent juste que cette idée de transformation vient du choc mais pas le professeur McIntyre qui voit un peu plus que de la folie chez Tim... 

 

Je vais rejoindre presque tous les chroniqueurs sur cet avis, ce roman a un gros problème où niveau des personnages on ne s'y attache pas. Hormis Shariff et encore je n'ai apprécié aucun personnages ! Tim n'est pas assez développé, il ne fait que parler de son ressentiment et sa peur d'avoir tué sa famille. Ce personnage m'a laissé totalement de marbre. Par contre Flora, le personnage féminin de cette histoire, m'a tout simplement exaspéré, cette fille est un insupportable. Elle se trouve des problèmes quand il n'y en a pas et est vraiment une triple chieuse. Finalement il n'y a que Shariff le petit homard que j'aimais beaucoup en début de roman et qui m'a déçu à la tout fin (par sa réaction si vous voyez ce que je veux dire les lecteurs...)

 

En bref, je ne pense pas lire le tome 2 car je me suis vraiment ennuyer durant cette lecture, il y a un grand manque d'action et quelques problèmes d'écritures. Par exemple, nous vivons un passage avec le personnage principal et nous sommes obligé de le revivre car il le raconte à quelqu'un , pour moi c'est vraiment inutile. Je ne vois pas non plus le but d'un tome 2, la fin clôture parfaitement cette histoire je trouve. Je m'attendais à beaucoup beaucoup mieux et c'est peut-être aussi pour ça que j'ai été déçue même si la lecture a été laborieuse.

 

Note: 11/20

 

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI    


Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 14:57

sorties-bragelonne-avril-2012-L-JFqaAs

 

Résumé:

Depuis vingt-cinq ans, la civilisation se réduit à de pauvres enclaves qui s’efforcent d’endiguer des flots de morts-vivants. Une jeune fille nommée Temple sillonne ces paysages d’une Amérique dévastée lors d’une errance solitaire qui lui permet de faire taire ses démons intérieurs. Elle n’a pas souvenir du monde avant l’arrivée des zombies, mais se rappelle le vieil homme qui les avait recueillis, son jeune frère et elle ; un cadet dont elle a eu la charge jusqu’à la tragédie qui l’a poussée à aller de l’avant, en quête de rédemption. Un voyage initiatique d’îlot préservé en îlot préservé, à travers un Sud ravagé en proie à la sauvagerie, au cours duquel Temple devra décider où fonder un foyer et trouver le salut qu’elle cherche désespérément.

 

 

 

Mon avis:

J'ai l'impression d'avoir toujours l'honneur de vous présenter avant tout le monde les petites perles de Bragelonne (rappelez vous de Vivants ;) ). Je vous le dis direct c'est un GROS GROS coup de coeur ! 

La couverture est un peu trop sinistre à mon goût je trouve qu'elle ne correspond pas du tout à l'atmosphère du livre.

Nous débutons donc cette histoire avec Temple qui se trouve sur une île afin d'échapper aux zombies cependant la marée se fait de plus en plus basse et elle sait qu'elle doit partir. Temple est né avec les zombies elle ne connait pas le monde d'avant et le considère comme normal. Cependant elle va se mettre à dos un homme qui va lui promettre de la tuer...

Je ne peux vraiment pas vous dire plus ça vous gâcherais l'histoire. 

Temple est un personnage que j'ai tout simplement adoré ! C'est le premier personnage dans une histoire post apocalyptique qui s'en tape autant des zombies, elle va jusque faire la causette avec eux avant de les tuer, la façon dont elle les surnomme est très drôle aussi: "les sacs à viande". Pour une fille elle est très profonde et l'auteur nous emmène peu à peu dans ses souvenirs qui nous fond comprendre l'intensité qu'elle possède quand il s'agit de parler de la vie. L'idiot est aussi un personnage pour lequel j'ai craqué (de toute manière j'ai adoré tous les personnages c'est bien la première fois que ça m'arrive !), le fait qu'il ne parle pas ne nous empêche pas de se prendre d'affection pour lui, bien au contraire on a envie de le défendre comme Temple. Quant au dernier personnage Moïse "le méchant" étrangement il resssemble énormément à Temple et c'est une bonne raison pour l'aimer. 

En bref, ce roman est profond il ne peut pas nous laisser indifférent. En le refermant j'ai eu envie de hurler et vivre ma vie à fond. La plume de l'auteur est incroyable, elle peut être touchante et drôle à la fois j'ai rigolé bien des fois ce qui est très rare pour moi dans un livre. Alden Bell a aussi réussi une chose incroyable pour une histoire de zombie, une mésaenture autre que la survie face aux zombies et pour ça je dis chapeau !

Ne passez pas à côté de ce petit bijou, il n'y a pas besoin d'être adepte de romans sur les zombies pour le lire. Il s'agit d'un hymne à la vie, il nous fait prendre conscience de la chance que nous avons et que quel que soit les épreuves que nous devons les surmonter nous ne devons certainement pas abandonner. 

 

Note: 17/20

Coup de coeur !

coeur.jpg

 

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI

 

 

 


Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 17:41

9782070375165

 

Résumé:

Un beau jour, dans une ferme anglaise, les animaux décide de prendre le contrôle et chassent leur propriétaire. Les cochons dirigent la ferme comme une mini société et bientôt des lois sont établies proscrivant de près ou de loin tout ce qui pourrait ressembler ou faire agir les animaux comme des humains. De fil en aiguille, ce microcosme évolue jusqu'à ce qu'on puisse lire parmi les commandements : " Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d'autres. "
Le parallèle avec l'URSS est inévitable quand on lit cette fable animalière. A travers cette société, c'est une véritable critique du totalitarisme d'état que développe Orwell.

 

 

 

 

Mon avis:

Comme je vous en ai parlé dans une précédente PAL j'essaye de lire au minimum un classique par mois (ça fait un peu plus ce mois-ci et tant mieux). Mon choix c'est donc porté vers ce roman qui m'intriguait beaucoup. La couverture n'est pas très belle j'ai une préférence pour la VO mais elle correspond très bien à l'histoire quand même. 

 

Ce roman se déroule donc dans une ferme où un beau jour un vieux cochon, Sage l'Ancien, décide de parler d'un projet à la ferme. Il désire qu'elle se révolte et chasse les hommes, les animaux peuvent à leurs besoins eux-même grâce aux cultures de la ferme. Sage l'Ancien meurt mais ce projet se réalise bien plus tôt que les animaux le pensaient, Mr Jones est chassé de sa ferme. Boule de Neige et Napoléon étant les seuls animaux sachant lire, ils décident d'aider les autres animaux à régir la ferme. Cependant rien ne se passe comme prévu et peu à peu le pouvoir transforme les cochons, les septs commandements des animaux ne sont plus respectés...

 

La Ferme des animaux explique formidablement bien la façon dont le pouvoir peut transformer les gens. Par cette histoire il critique non seulement la politique mais aussi l'espèce humaine qui rend tout ce qui est bon, mauvais. 

 

Ce classique est simple à lire et m'a tenu en haleine jusqu'à la fin, on se demande vraiment commencer l'auteur va terminer cette histoire. Et je dois dire ne pas être déçue ! Je conseille ce roman aux ammateurs de récits histoires, de classique ou ... d'animaux qui se rebellent ;)

 

Note: 13/20

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • : Bientôt deux ans que je tiens ce blog et j'aime toujours autant partager avec vous mes passions, déception littéraires !
  • Contact

Lectures En Cours

9782330018726

 

couv25301802

 

Recherche

 

 

 

 

blog_se_nourrit_commentaire2.jpg

 

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

 

 

the fault in our stars by aninhat t-d5v9j4b
book-buying-ban

 

Dernier Coup De Coeur !

couv73822958

Chronique ICI !