Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 11:46

Zoo-City.jpg

 

 

Résumé:

      Zinzi possède un paresseux symbiotique sur le dos, une sale habitude de faire des arnaques et un talent rare pour trouver les choses perdues. Mais quand les flics lui confisquent sa dernière paie, elle doit se tourner vers le job qu’elle déteste le plus : retrouver les personnes disparues.

Engagée par Odi Huron, un producteur renommé, pour retrouver une pop star pour ado disparue, elle pense avoir son ticket de sortie de Zoo City, la ville où les pires criminels d’Afrique du Sud et leurs compagnons animaliers symbiotiques tentent de survivre.
Au lieu de cela, Zinzi doit s’enfoncer dans les bas-fonds de la ville, ravagés par la magie et la criminalité, où elle devra faire face aux sombres secrets de différentes vies passés… dont la sienne.

 

 

Mon avis:

Ce roman m'avait beaucoup intrigué par le résumé et la couverture. Dont ces deux ont reçu un prix d'ailleurs, Arthur C.Clare Awards 2010 du meilleur roman et BSFA Awards 2011 de la meilleure couverture. La couverture cache plein d'images qui a la fin de la lecture apparaissent clairement. J'ai beaucoup aimé cette illustration malgré son petit côté glauque.

 

Nous voilà donc d'en un monde qui nous rappelle légèrement "A la croisé des mondes". Tous les criminels possèdent un animal, plus ou moins gros selon le délit cela peut aller du papillon à l'ours. Notre personnage principal est Zinzi December, qui bien sûr est une zoo (nom donné au personne animalé) avec un paresseux. Elle vit à Zoo City, l'endroit où la plupart des zoo habitent et où ils ne sont pas trop brimés. A partir du moment où une personne est animalé, une sorte de magie opère sur l'animal et son maitre, comme un pouvoir. Cela peut aller de l'imminisation des autres pouvoirs, de la destruction ou comme celui de Zinzi celui de retrouver les objets perdus. Ce qui l'aide à gagner un peu d'argent. Le problème c'est que sa dernière cliente est assassinée et qu'elle se retrouve désignée coupable étant une zoo. Et va ainsi rencontrer d'étranges personnes qui leur propose de retrouver non pas un objet mais une personne. Et c'est le début de tout les ennuis...

 

Zinzi est un personnage très attachant, c'est le genre de fille qui ne se laisse pas faire face aux mecs et n'hésite pas à ouvrir sa bouche pour répondre au risque de s'attirer encore plus de problème. Elle a dit répondant et sait comment se faire entendre. Mais mon personnage préféré est son animal, paresseux, il ne parle peut-être pas mais on s'habitue et s'attache vite à lui. A manger ses petites feuilles, être jaloux de ceux qui fréquente Zinzi dont un passage très drôle où Zinzi et un homme s'embrassent, Paresseux jaloux va lui mordre l'oreille à sang ! Et aussi il ne supporte pas les excès de Zinzi que ce soit en drogue ou alcool puisqu'il est lié à elle il est saoul avec elle. Les autres personnage sont vraiment secondaires, on en rencontre beaucoup pour vraiment pas longtemps. 

 

En bref j'ai passé un très bon moment avec ce roman et je pense commencer à vraiment m'intéresser de près aux éditions Eclipse qui semblent avoir plus d'un bon roman dans leur sac. L'histoire est très orginale et arrive à parler de problèmes de société sans en oublier l'humour. L'ambiance correspond parfaitement aux ghettos de l'Afrique du Sud. Très glauque mais beaucoup de solidarité entre les habitants. Le seul défaut que je donnerais à ce livre est le lexique... En effet dans beaucoup de passages des mots en Africains, je pense, sont dit et stop complètement la lecture. On est obligé d'aller voir le lexique pour comprendre la phrase ou le mot ce qui est vraiment chiant. Mais c'est le seul défaut de ce livre. 

 

Je vous conseille ce livre si vous voulez passer un bon moment dans un roman fantastique original et si vous avez aimé " A la croisé des mondes"

 

Note: 14/20

 


 

 

 

Toutes les chroniques ICI

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 12:46

absinthetitre.jpg

 

 

Résumé:

Qui est réellement Lord Nermeryl ? Le diable, comme le laisse sous-entendre la rumeur ? Ou un jeune dandy un peu trop excentrique dont le passe-temps morbide est d’enquêter sur des affaires surnaturelles ?

Au fil des énigmes, en compagnie de sa fidèle compagne, la Corneille, le jeune homme goûte la saveur des âmes des êtres humains, découvrant les travers de l’humanité et y apportant sa propre justice… d’une manière bien singulière…

 

Mon avis:

Tout d'abord la couverture... Elle est SPLENDIDE ! Et ça ne m'étonne pas car quand j'ai vu le nom de l'illustratrice un grand sourire est apparu sur mon visage. Il ne pouvait s'agir que d'Anne-Claire Payet l'illustratrice de la plus belle couverrture que je possède... Succubus Heat bien évidemment ! On pourrait croire que l'illustration a été fait exactement pour le livre mais on voit bien une petite retrouche comme un percing à l'arcade qui a essayé d'être effacé mais que l'on vit encore légerement mais sinon je n'ai jamais vu une couverture correspondre autant à un personnage. C'est exactement la même description ! Quant au titre il est parfait, l'absinthe qui est le péché mignon du personnage principal et démons et bien pour ses enquêtes et sa vraie nature.

 

Nous commencons tout de suite l'histoire dans le vif du sujet, Lord Nermeryl a été appelé pour une nouvelle enquête une jeune femme qui reste prostrée et silencieuse depuis la disparition de son fiancé avec qui elle devait se marier le jour même. Lord Nermeryl, Jorian, est un enquêteur un peu particulier, peu de gens trouvent sa carte et quand ça l'est c'est qu'un phénomène occulte est en jeu. Il résout donc des problème paranormaux avec l'aide de la Corneille, qui a la langue bien pendue pour un simple oiseau. Jorian, à chaque fin d'enquête obtient un payement pour le moins original.

 

Jorian est un personnage assez complexe, le lecteur fait lui-aussi sa petite enquête dans l'espoir de connaitre sa vraie nature. Il aime s'amuser que ce soit avec les hommes et les femmes mais a aussi un caractère très changeant il peut changer d'arrogant à très énervé en 5 secondes. On ne s'ennuie jamais de ce personnage et on sourit de ses phrases le plus souvent cyniques. Son étrange beauté comme par exemple ses yeux mordorés fait de lui un être encore plus irrésistible et fascinant à la fois pour le lecteur. La Corneille est un personnage que j'ai beaucoup aimé aussi, on comprends assez vite qu'elle est assez interessé par Jorian, qui lui ne réponds pas à ses demandes. Elle est la compagne de Jorian dans ses enquêtes et l'aide à les résoudres, son rôle est aussi de surveiller Jorian mais je ne vous en dis pas plus... ;)

 

En bref, j'ai passé un excellent moment en compagnie de Jorian et de la Corneille. L'histoire ne s'essouffle jamais puisque le roman est fait de petits épisodes à la place de chapitres. Donc à chaque nouvel épisode, une nouvelle enquête dans laquelle on se plonge totalement et où on se demande qui est l'être recherché mais aussi comment Jorian va obtenir son dû à chaque fin. L'écriture est très belle, j'ai totalement accroché à ce style qui nous plonge dans l'ambiance du 19ème siècle que ce soit pour les dialogues, les habits mais aussi les lieux. La fin est superbe et malheureusement ne laisse présager aucune suite, néanmoins je vais me faire un plaisir de trouve le premier roman d'Ambre Dubois qui est "Le Manoir des Immortels". Je suis tombée sous le charme de son écriture et de ses personnages. Jorian qui m'a finalement rappelé par certains aspect Dorian Gray d'Oscar Wilde. 

 

Un petit alien parmis toutes les lectures fantastiques qui se ressemblent, un livre que je relirais certainement avec grand plaisir ! 

 

Note: 16/20

 

Toutes les chroniques ICI

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 11:24

communautedusud3

 

 

Résumé:

 

Revoilà Sookie Stackhouse, la jeune serveuse télépathe de Chez Merlotte, dans une aventure pour le moins singulière : lasse de supporter l'indifférence de Bill, son beau vampire parti en voyage, elle part enquêter au sein de la pègre des suceurs de sang. Aidée d'un loup-garou, qui fait naître en elle des désirs insoupçonnés, elle doit retrouver Bill, kidnappé par une ancienne amante - une vampire sexy en diable - et faire taire sa jalousie, tout en esquivant les avances d'Eric, le dangereux et séduisant Viking mort depuis plus de mille ans...

 


Mon avis:

Toujours de très belle couverture pour cette série, sobre et classe comme je les aimes. Cependant j'ai eu beaucoup de mal avec ce tome...

 

Nous retrouvons donc Sookie toujours serveuse Chez Merlotte et toujours aussi amoureuse de son Bill. Mais celui-ci s'avère avoir été confié d'une mission de la plus haute importance et ultra confidentiel par la reine de Louisiane, une vampire. Et se doit de partir pour enquêter sur cette mission, laissant Sookie seule. Malheureusement elle va vite apprendre que son bien aimé s'est fait kidnappé et qui plus est par son ex avec qui il avait l'intention de retourner avec et de quitter Sookie. Sans parler d'une bande de lycanthropes qui a l'air sérieusement d'en vouloir à la vie de celle-ci. Pourtant Sookie est bien décidée à retrouver Bill mais avec l'aide d'un lycanthrope, Lèn, et d'Eric pour lequels elle ne reste pas insensible. 

 

Sookie dans ce tome ne change pas d'un poil et je dirais est toujours un peu idiote. Elle est drôle et courageuse mais a vraiment du mal à percuter certaines choses comme le fait que Bill l'a trompé par exemple. Sans parler du fait qu'elle ne sait vraiment pas ce qu'elle veut, un jour elle aime Bill, le lendemain Eric et l'après-lendemain Lèn... Mais je ne considèrerais pas ce personnage comme agaçant seulement un peu bête-bête qui vous l'aurez remarqué dans la série ce point est encore plus accentué. Bill, lui, ne fait qu'un bref passage dans ce tome puisqu'il a été kidnappé, mon avis sur ce personnage a totalement changé, c'est un connard de première. On peut dire que question rebondissement Charlaine Harris nous gâte ! Lèn est le mâle le plus présent dans ce roman, puisqu'il aide Sookie a retrouver Bill, je ne peux dire grand chose de ce personnage qui m'a semblé sympathique mais pourtant sans plus, encore une fois on a droit au loup-garou gentil et aimant ce qui commence vraiment à me taper sur le système. Eric a été mon chouchou de ce tome, le seul qui a du piquant, de l'humour à revendre et qui affirme encore plus son désir de posséder Sookie, les choses avancent lentement mais sûrement.

 

J'avais beaucoup aimé le tome 2 et là, grand étonnement, je me suis ennuyée sur ce tome mais vraiment. J'ai même failli abandonner ! Il y a beaucoup trop de longueur vers le millieu du roman, des moments qui ne servent vraiment à rien à part remplir des lignes blanches. Des détails comme le jeu du scrabble, les vêtements détaillés jusqu'au ongles ça va bien cinq minutes ! Heureusement je me suis accroché et péniblement l'histoire est redevenue celle que je connaissais, la fin ne m'a pas déçue mais seulement la fin. C'est elle qui a tout rattrapé. 

 

En bref, je ne vais pas dire que j'ai passé un bon moment avec ce tome entre les mains mais j'ai apprécié les 100 dernières pages. J'ai été choquée par ce manque d'action dans cette série toujours pleine de rebondissements d'habitude. Je lirais le tome 4 puisque tout le monde en parle et que je n'aime pas rester sur un avis négatif d'une série que j'aimais beaucoup auparavant. J'espère vraiment que le tome 4 me fera oublier ce mauvais moment passé au millieu de ce roman. 

 

Note: 11/20

 

 

Pour retrouver une chronique ICI

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 22:22

9782811203450

 

 

Résumé:

Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. A sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable... L'un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c'est à Kolher qu'il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien...

Mon avis:
Tout d'abord comme toujours la couverture est bien comment dire je dirais que c'est le gros défaut de ce livre malheureusement... Non pas qu'elle ne me plaise pas mais elle est trop explicite à mon goût et lire ça dans le bus sans compter le titre et bien c'est pas gagné ! Mais c'est bien le seul aspect négatif de ce livre je vous le promet !

Nous suivons donc trois personnages à la fois, Beth, Kolher et M.X. Beth qu'on pourrait considérer comme le personnage principal travaille en tant que journaliste et se fait draguer à tout les coins de rue. Elle est magnifique et cependant seule, elle se sent comme exclue de la société mais n'arrive pas à comprendre pourquoi. Kolher, un vampire guerrier qui fait partie de la Confrérie de la Dague Noire, un groupe composé de 6 guerriers vampires qui combattent les éradiqueurs des humains sans âmes qui tuent les vampires. Kolher va devoir rencontrer Beth car un de ses frères guerriers est mort et il s'avère que juste avant de mourir il lui avait parlé de sa fille qui risquait de subir une transformation en vampire et qu'il avait besoin de lui, Kolher avait refusé. Mais à présent que son ami était mort il ne pouvait qu'accéder à sa requête. Il va ainsi rencontrer Beth dont il va tomber amoureux alors qu'aucune femme ne l'intéressait auparavant. Et va rester auprès d'elle en attendant sa transformation mais pas dénué d'ennuis...

Beth est un personnage intéressant que j'ai beaucoup aimé mais pas encore assez fouillé pour que je puisse exprimé un avis sur celle-ci. Kolher, lui, on voit bien que l'auteure se démene pour qu'on l'aime, aveugle, aimant, beau... Pourtant rien pour moi, sa description ne m'a pas plu, j'aime sans plus le personnage, il est trop arrogant à mon goût. Il ne m'a cependant pas laissé de marbre vers la fin où j'ai bien cru y laisser un petite larme mais j'ai résisté ! Marissa, l'ancienne shellane "femelle" de Kolher m'a très bien plu et j'ai hâte de la retrouver dans les prochains tomes et j'espère qu'une relation aboutira entre Butch et elle. 

Le gros point négatif de ce roman est l'écriture alors déjà il y a la traduction mal faites parfois et je me demande si c'est une erreur de la traductrice où si c'est fait exprès mais les "tu peux pas, je peux pas, la touche pas" ça m'a vraiment insupporté, ça ne rentre pas du tout dans le contexte du roman et j'espère ne plus retrouver ce genre de fautes dans la suite. 

En bref, j'ai passé un très très bon moment avec ce premier tome fort en émotion ! Je remercie mon papa libraire pour m'avoir offert ce livre car je sais très bien que je n'aurais jamais acheté un livre comme ça ! Pourtant je ne regrette absolument pas ma lecture, c'était un coup de coeur pour moi, j'ai hâte de me replonger dans ce fabuleux univers. Contrairement à ce qu'on pourrait penser ce n'est pas seulement une histoire d'amour il y a de L'ACTION et ça fait plaisir d'en avoir dans toute cette bit-lit nian nian !  Si j'ai bien compris chaque tome est concentré sur un guerrier différent, si J.R Ward sait si prendre je pense que ce sera aussi bien voir mieux (vu que je ne suis pas fan de Kolher) que ce tome-ci ! En espérant que Père Noël m'apporte le tome 2 ! 
Coup de coeur !

Note: 16/20

Cast assez bien même si il y a des personnages que je ne connais pas, la musique est celle que j'ai écouté pour la fin du roman et c'est fabuleux ! 

 

  Pour retrouver une chronique ICI

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 12:31

strange-angels

 

Résumé:

Dru Anderson a un sixième sens. Un don bien pratique pour chasser vampires, lycans et autres zombies. Mais la vie de la jeune fille a basculé depuis que son père a disparu: seule, elle est déterminée à retrouver le coupable... et quand Dru veut quelque chose, elle l'obtient.
Deux hommes lui offrent leur aide, mais l'un vient d'être mordu par un lycanthrope et l'autre se bat trop bien pour un simple humain. Confrontée au pire des dangers, Dru leur fera-t-elle confiance? L'erreur est impossible: sa vie est en jeu.

 

Mon avis:

Le titre me laisse encore perplexe, je n'arrive pas trop à comprendre la raison j'attends donc la suite pouyr résoudre ce mystère. Quant à la couverture, vraiment belle hormis le côté papier aluminium en fond que je trouve vraiment affreux, la version VO avec la pleine lune était beaucoup mieux. Bref comme toujours une couverture VO mieux que VF, à quand une VF mieux que VO ?!

 

Nous suivons donc Dru, qui est la fille d'un chasseur de monstres en tout genre que ce soit lycans, vampires ou scarabés géants ! Nous rentrons directement dans l'histoire apr un jour banal d'école où son père lui dit de ne pas l'attendre le soir puisqu'il avait une misssion assez importante. Il ne reviendra jamais ou plutôt si il va revenir mais comme l'esperait Dru. C'est un zombie et elle va malheureusement être obligée de le tuer. Elle se retourve ainsi seule, orpheline de ses deux parents. Et va chercher qui à oser faire ça à son père, cependant elle ne sera pas seule. Graves un garçon qu'elle a rencontrer à l'école va être embarqué dans ces histoires après avoir été mordu par un lycan et Christophe un étrange garçon va apparaitre et vouloir aider Dru.

 

La narration m'a légérement perturbé au début puisqu'elle aurait été plus logique en "je" et non en externe. Ce roman est assez lent et prend son temps, comme pour mettre le lecteur dans une ambiance glauque. En effet, l'histoire se passe en hiver tout est blanc, les personnages ne sortent à peine. Le roman restera concentré presque que sur la maison, ce qui m'a fortement dérangé. Ce roman censé être plein d'action s'avère assez plat, tout se déroule à la fin et donne l'impression d'avoir lu au moins 150 pages pour rien. Elles auraient pu être résumée en 100 pages sans problèmes. 

 

Dru est pour l'instant un personnage pas assez fouillé, on ne sait pas ce qu'elle veut. On devine une future romance mais on ne sait pas avec lequel. Tout est flou, peut-être pour mieux surprendre le personnage par la suite. Je ne peux pas donc dire grand chose de ce personnage hormis qu'elle soit courageuse et réfléchie. Vers a fin on apprends des choses sur elle qui pourrait s'avérer très intéressant pour le deuxième tome. Graves, lui, est un personnage que je n'ai pas vraiment apprécié, trop brouillon et plein de stéréotype, il donne l'impression d'avoir été crée à la va vite. " Tiens on va crée un copain loup-garou super gentil et un peu pervers". Christophe arrive en fin de roman et parait étrange, l'auteure parait vouloir nous donner envie avec sa belle gueule mais il ne m'a inspiré que de l'ennui, encore une fois un stéréotype du vampire sexy et mystérieux.

 

En bref, ce roman ne m'a pas enchanté. Je m'attendais à plus d'action étant donné qu'il n'y a pas de romance mais non. Le très bon de ce roman est le très bon bestiaire fantastique de l'auteure, en particulier les serpents ailés voleurs de rêve. Je lirai certainement le tome 2 par curiosité mais je ne suis pas vraiment préssée. Je dirais un grand manque d'action pour ce premier tome.

 

Note: 12/20

 


 
Pour retrouver une chronique précise => ICI
Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 14:16

jpg Twilight-Chapitre-4-Revelation-1ere-Partie-ban

 

 

Bella a fait son choix : elle s’apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et de la voir renoncer à sa vie humaine ?

 

 

Mon avis:

J'attendais énormément de cette première partie étant donné que Révélation est mon tome préféré de la saga Twilight. Et contrairement à ce que je m'attendais je n'ai pas été déçue ! 

 

Le premier chapitre par Catherine Hardwick avait pour moi été le meilleur, les suites n'avaient été que des films bidons pour les adolescentes nian nian et encore... Je m'attendais donc à être déçue comme les autres et pourtant !  Bien sûr il n'y a pas d'action mais si qui ont lu le livre comprennent bien qu'elle est à la fin du livre donc qu'elle est censée être au rendez-vous au deuxième chapitre du film. Cependant je ne me fais que me demander pourquoi deux chapitres? Ca ne m'a pas dérangé de voir plein de passages tirés du livre mais pour les non-lectueurs qu'est ce que ça doit être chiant ! Il y a vraiment trop de longueurs... Malgré ça je suis contente d'avoir replongé dans le livre grâce au film, ce qui ne m'était pas arrivé depuis le chapitre 1. Mais quitte à faire des longueurs autant les faires sur des passages intéressants. Et je suis très heureuse de retrouver une bonne BO ! 

Certains sont déçus, ce que je comprends tout à fait, d'autres non. Moi, en tout cas je ne le suis pas étant donné que le 2 et 3 étaient de vraies daubes contrairement à celui-là. Et vous allez-vous le voir? Qu'en pensez-vous?

 

Note: 15/20

 


 

 

 

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 11:12

serpentine-melanie-fazi.jpg

 

Résumé:

Une boutique de tatouage où l'on emploie des encres un peu spéciales.
Une aire d'autoroute qui devient un refuge à la nuit tombée.
Une ligne de métro où l'on fait d'étranges rencontres.
Un restaurant grec dont la patronne se nomme Circé.
Une maison italienne où deux enfants croisent un esprit familier...
Tels sont les décors du quotidien où prennent racine ces dix nouvelles. Dix étapes, et autant de façades rassurantes au premier abord... mais qui s'ouvrent bientôt sur des zones plus troubles.
Car les lieux les plus familiers dissimulent souvent des failles, écho de ces fêlures que l'on porte en soi.
Il suffit de si peu, parfois, pour que tout bascule...

 

Mon avis:

Ce recueil de nouvelles avait d'abord été publié chez Bragelonne qui a vu juste puisqu'il a été republié à l'occasion du Grand Prix de l'Imaginaire 2005 qui lui a été attribué. La couverture est tout simplement sublime...

 

J'ai toujours du mal à faire des chroniques de nouvelles sans tout dévoiler mais je vais essayer. Nous avons à faire à une très bonne auteur française qui est tout simplement à classer en littérature fantastique et pas autre chose. L'écriture est fluide et poétique qui nous entraîne dans des univers tous différents. La base du fantastique c'est de commencer par quelque chose de réaliste qui va enchainer sur des phénomènes étranges qui nous mènent à l'imaginaire. Ce que Mélanie Fazi fait parfaitement bien. 

 

Je ne vais pas vous raconter les histoires je vous laisse les découvrir mais je vais quand même vous parler de mes favorites. La toute première est sur un tatoueur un peu spécial, l'encre qu'il utilise permet d'exaucer un souhait. La seconde "Elegie" est incroyable et prenante, nous sommes dans la peau d'une mère dont les jumeaux ont été kidnappés, la tension est vraiment palpable dans cette nouvelle. "Nous reprendons la route" nous raconte l'histoire d'une jeune fille perdue sur une aire d'autoroute, dommage que la fin soit si prévisible... Et enfin ma préférée "Mémoire des Herbes aromatiques" qui met en valeur les personnages de la mythologie grec comme Circé et Ulysse, j'ai tout simplement adoré cette nouvelle ! Les descriptions sont fantastiques et envoutantes comme le veut l'histoire. 

 

En bref, si vous cherchez du YA ou de la bit-lit passez votre chemin, ce recueil est vraiment destiné aux lecteurs de fantastiques purs et durs. J'ai passé un agréable moment et lirai sûrement un autre écrit de Mélanie Fazi qui m'a charmé par son écriture. 

 

Note: 14/20 

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 20:58

Les-Vampires-de-Chicago-2---Petites-morsures-entre-amis

 

Résumé:

La cohabitation entre les humains et nous pourrait bien être rompue si on apprend l'existence des raves, ces orgies où les vampires regroupent les hommes pour s'offrir une beuverie. Bien que la plupart des vampires réprouvent ce comportement, un journaliste trouve là une occasion en or d'impressionner sa famille. C'est pourquoi mon Maître me demande de l aide pour faciliter l'échange entre humains et vampires. Mais quelqu'un ne voit pas ça d un bon il. Quelqu'un qui nourrit une vieille rancune...

 

Mon avis:

Comme le tome 1 la couverture correspond parfaitement au roman mais cependant ce tome m'a moins plu que le premier...

Nous retrouvons donc Merit notre Sentinelle de la maison de Cadogane et qui n'est pas prête de se reposer. En effet Célina, celle qui a voulu tuer Ethan et qui sûrement envie de faire la peau à Merit, a été libéré et ce n'est pas fini des raves où des humains meurent sont organisés. L'entente entre vampire et humain ne tient qu'à un fil, surtout qu'un journaliste enquête sur ces fameuses raves et ce journaliste n'est autre qu'un ami d'enfance de Merit. Elle va donc être obligée de renouer avec sa famille et se retrouver à nouveau au millieu de la haute société...

 

Les personnages évoluent vraiment d'un chouia dans ce tome. Merit va finir par peu à peu assumer son attirance pour Ethan au détriment du pauvre Morgan. Ethan, lui, toujours aussi désagréable à mon goût (franchement les filles je vois pas ce que vous lui trouver !) fait son petit chef comme dans le tome 1 et rabaisse sans arrêt Merit sauf vers la fin où c'est totalement l'inversement donc vraiment pas compréhensible... Morgan, toujours mon favori, va vraiment avoir du mal à trouver son bonheur cette fois-ci et va être plus que malmené par Merit. Catcher et Mallory sont moins présent dans ce tome et nous en comprenons la raison à la fin. 

 

En bref, voici une chronique vraiment courte pour ce tome qui ne m'a pas déçue mais qui a été moins bien que le 1. Apparemment le tome 3 est fantastique alors je continuerai l'aventure sans aucun doute. Mais juste pour vous prévenir vrais ammateurs de bit-lit passés votre chemin, cette série est vraiment sympa mais il manque quelque chose de vraiment important qui fait la bit-lit vous l'aurez compris c'est le sexe. Ici, NADA ! Ce que je trouve dommage, au niveau action la série est top on ne s'ennuie pas un seul instant mais après amour et relation ça stagne depuis le début, il m'est arrivé de crier "Allez bouge ton cul Ethan !" parceque vraiment c'est horripilant ! Il y a plus de baisers dans Twilight que dans Les Vampires de Chicago c'est pour dire ! Alors voilà c'est mon petit coup dur du moment même si j'apprécie beaucoup cette série c'est vraiment un gros élément qui manque. 

 

Lisez cette série si vous cherchez un peu de fraicheur parmis toutes ces séries de bit-lit qui se ressemble, un Harry Potter version vampire (je dis ça pour les maisons surtout). Alors ne restez pas sur mon petit point négatif parceque malgré ça on ne peut pas s'endormir en lisant Les Vampires de Chicago ! ;)

 

Note: 14/20

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 19:33

9782264048738.jpg

 

Résumé:

Tim Burton nous entraîne ici dans son univers si particulier en nous contant la triste fin du petit enfant huitre et en nous présentant bon nombre d'enfants-monstres, de créatures bizarres qui peuple son imaginaire très riche. Chaque micro nouvelle, chaque poème pourrait-on dire, est accompagnée d'illustrations naives de la main de l'auteur qui donnent un relief certain à ses textes ciselés. On rencontre l'enfant huitre au détour de ces pages, un pauvre enfant à la tête d'huitre, rejetté par ses parents et qui finira mangé par son père, mais aussi un enfant momie dont la tête finara par être prise pour une Piñata par les gamins du quartiers ou la fille avec plein d'yeux, un texte court que je vous livre ici dans sa version originale, la traduction de René Belletto suivant. 


Extrait
The Girl With Many Eyes

One day in the park
I had quite a surprise. 
I met a girl
Who had many eyes. 

She was really quite pretty
(and also uite shocking!)
and I noticed she had a mouth,
so we ended up talking.

We talked about flowers,
and her poetry classes,
and the problem she'd have
if she ever wore glasses.

It's great to know a girl
who has so many eyes,
but you really get wet
when she breaks down and cries. 

La fille avec pleins d'yeux 

Un jour, au parc
surprise : celle fille, grand Dieu !
je la remarque
parce que sur la face elle a plein d'yeux !

Elle était des plus girondes
(mais aussi des plus immondes).
"elle a une bouche, néanmoins", me
dis-je, si bien qu'à parler nous en vînmes.

Nous parlâmes de fleurs, 
de ses cours pour être poète,
et que ce serait un malheur
si elle portait des lunettes. 

C'est bien de connaître une pépée
qui a tant d'yeux en trop, 
mais on est vraiment tout trempé
quand elle fond en sanglots. 

 

 

 

 

Mon avis:

J'ai eu une belle surprise en allant à la Fnac jeudi dernier en sortant de ma journée d'appel (oui militaire !) de découvrir la réedition des poèmes de Tim Burton, voulant l'acheter depuis longtemps c'était une belle occasion ! Les éditions 10/18 ont ainsi fait un très beau livre cartonné noir (oui comme les vieux bouquins, j'adore ça !) avec une petite pochette par dessus (celle que vous voyez sur l'image). Pour 10 euros je n'ai pas hésité un seul instant et je ne regrette pas. 

Les poèmes sont illustrés par Tim Burton lui-même et c'est un plaisir de retrouner dans son univers à travers la lecture. De plus le fait que le recueil soit en bilingue nous apporte les deux versions qui sont très importantes car très différentes. Les poèmes sont glauques, drôles, réfléchis. Bref à mettre entre de bonnes mains et ne pas se laisser avoir par la couverture et le titre assez enfantin. 

Je vous le recommande fortement si vous aimez le style de Tim Burton personnellement je suis fan et très contente de l'avoir dans ma bibliothèque. 

Ps: Il y a même un poème qui s'appelle Justine :D 

 

Note: 17/20

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 14:50

chasseuse-de-la-nuit,-tome-4---creuser-sa-tombe-121648-250-

 

Résumé:

Cat Crawfield et Bones ont bien mérité quelques jours de vacances à Paris. Mais Cat se met à faire d’étranges cauchemars. Elle a des visions d’un vampire du nom de Gregor, un Maître plus puissant que Bones et qui semble avoir un lien avec son propre passé. Même si elle ne garde aucun souvenir de lui, Gregor la revendique comme sa femme et semble prêt à tout pour la récupérer.
Seule Cat est capable de briser le lien qui la retient à lui. Elle devra faire appel à toute sa puissance pour terrasser le plus redoutable buveur de sang qu’elle ait jamais croisé… même si elle doit pour cela sacrifier ce qui lui est le plus cher et creuser ainsi sa propre tombe.

 

 

Mon avis:

Je peux déjà commencer par dire que c'est pour moi le meilleur tome de la saga ! Je vais à présent vous dire pourquoi. Mais avant parlons de la couverture comme toujours, une nouvelle fois celle en VO sont 100 fois mieux, Milady qu'attendez-vous pour garder les couvertures originales qui sont juste magnifiques.

 

Après toute l'action dans le tome 3, comme dirais le résumé Cat et Bones ont bien mérité des vacances pourtant elles ne vont pas être de tout repos... Cat décide donc de choisir Paris comme destination, où il s'avérera que ce n'était pas tout à fait un choix mais une influence. En effet, Gregor un très grand puissant Maitre vampire qui habite à Paris s'en prend à Cat et la veut tout simplement pour lui. Il dit être son vrai mari et oh surprise ! Mencheres aurait effacé de la mémoire de Cat un mois de sa vie avant d'avoir rencontré Bones, elle aurait donc été amoureuse de Gregor. Ce tome est tout simplement bourré d'actions et je ne vous en dirais pas plus pour ne pas gâcher ce plaisir...

 

Cat dans ce tome, prend enfin pleinement conscience de ce qu'elle est et malheureusement le résumé ne laisse pas beaucoup place à l'imagination pour les événements important de ce roman. Bones, quant à lui, laisse encore plus place à son amour pour Cat mais est aussi imprévisible, je me suis surprise à insulter Bones ! Le couple n'est finalement pas en vacances du tout, il y aura plus de rebondissement qu'ils n'ont encore jamais vécu et je dirais que c'est pour notre plus grand plaisir même si il faut être bien accroché par moment ! Vlad, gagnera enfin sa petite place dans ce tome en devenant un ami très proche de Cat. 

 

En bref, ce tome m'a totalement séduit puisqu'il m'a étonné et m'a fait passer par tout les stades: tristesse, colère, joie... Jeaniene Frost nous fait a fait un roman complétement innatendu dont nous ne pouvons pas deviner la suite, ce que j'adore ! Maintenant, je fais donc partie de ces pauvres fans qui piaillent d'impatience pour la sortie du tome 5 !!! Je veux et vite !! 

Hâte de retrouver Cat et Bones dans des suites qui vont sûrement être totalement différentes de ce qu'on a connu à présent (non je ne vous dirais pas pourquoi ;)) 

 

Note: 16/20

 

Musique écoutée en lisant:


 
Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • : Bientôt deux ans que je tiens ce blog et j'aime toujours autant partager avec vous mes passions, déception littéraires !
  • Contact

Lectures En Cours

9782330018726

 

couv25301802

 

Recherche

 

 

 

 

blog_se_nourrit_commentaire2.jpg

 

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

 

 

the fault in our stars by aninhat t-d5v9j4b
book-buying-ban

 

Dernier Coup De Coeur !

couv73822958

Chronique ICI !