Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 10:41

9782221130902

 

 

Résumé:

Qui croire quand tout le monde vous ment ?

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire. 
Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.

 

 

 

Mon avis:

Ah ce roman... Une nouvelle fois un premier tome de la collection R qui fait parler de lui sur la blogosphère et finalement on finit par craquer. Je trouve que la couverture correspond assez bien à l'image que je me fait du personnage d'Allie.

 

Allie est donc une adolescente têtue qui une nouvelle fois se fait arrêter cette fois pour avoir dégrader son collège. Ses parents n'en pouvant plus décident de l'envoyer dans une école privée inconnue de tous, Cimmeria. Arrivée là-bas elle se fait de suite des amis mais un accident va tout faire basculer, tout le monde semble vouloir cacher la vérité à Allie elle ne sait plus à qui se fier. 

 

C'est un résumé court mais il n'y pas grand chose à dire malheureusement. 

 

En bref, je pense qu'il faut que j'arrête totalement de lire des romans YA qui se passent dans un collège ou lycée, je veux dire quand l'histoire ne se passe que dedans pour moi c'est un ennui total. Non pas que je me sois tout le temps ennuyée dans ce premier tome mais les quelques ressemblances avec la maison de la nuit m'ont fait hérisser les poils. Allie qui ne sait pas qui choisir en amour etc... L'enquête ne surplombe pas les déboires amoureux, je n'ai pas ressenti l'envie irrépressible de connaître le dénouement, il ne réponds à presque aucune de nos questions. Je comprends tout à fait que ce roman puisse plaire mais ce n'est vraiment pas mon genre le seul roman à avoir fait l'exception est Vampire Academy et encore tout ne se passe pas dans le lycée. Donc vous l'aurez compris "This is not my cup of tea" ! Mais je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à ressentir ça. 

 

Note: 11/20

 


Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 15:50

couv59597570

 

 

Résumé:

La nouvelle reine des Enfers

Tignasse noire et yeux de lune, le dieu Hadès, rebaptisé Henry, cherche depuis cent ans la jeune fille mortelle capable de passer les sept épreuves qui feront d’elle sa reine. La reine des Enfers. Jusqu’à présent, toutes les « élues » ont échoué. Et en sont mortes.

Elle est l’élue…

Pour prolonger la vie de sa mère gravement malade, Kate donnerait tout. Mais quand elle rencontre le sombre Henry et qu’il affirme détenir le pouvoir d’exaucer un tel vœu, elle doute… Avant que de mystérieux et terribles événements ne l’obligent à accepter le pacte.

Sept épreuves et une tentation…

Un pacte infernal. Si Kate triomphe des sept épreuves qui feront d’elle la nouvelle reine des Enfers, elle sauvera du même coup sa mère. Mais l’une de ces épreuves peut tout faire échouer : l’amour, et la tentation du désir… pour le ténébreux et séduisant Henry.

 

 

 

 

Mon avis:

Voici un roman que j'avais hâte de lire comme vous le savez si vous regardez mes vidéos. Un premier tome que j'ai laissé de côté pour mon voyage en Grèce étant donné qu'il parle de mythes grecs. Et heureusement je n'ai pas été déçue ! 

 

Kate emménage dans une nouvelle ville, Eden dans le Michigan avec sa mère souffrante. Celle-ci désirait retourner dans sa ville de naissance pour y mourir car en effet la mère de Kate n'en a pas encore pour longtemps à vivre. Kate aimerait veiller constamment sur sa mère mais elle désire que sa fille retrouve une vie normale et se fasse des amis pour "après". Néanmoins dans son lycée elle ne fait pas que des amis, Ava jalouse cherche à piéger Kate sauf que rien ne va se passer comme elle l'avait prévu... 

 

Kate est un personnage assez complexe que j'ai beaucoup apprécié, elle est à la limite de l'altruisme et donnerait sa vie pour sa mère. Même si dans les personnages féminins ma favorite se révèle être Ava, pleine de surprises, au premier abord du roman on se dit "encore une pimbêche blonde qui va chercher des histoires à l'heroïne" sauf que non ! Et je vous laisse lire le roman pour la découvrir ;) Henry m'a touché, sans arrêt partagé entre sa vie future et son passé on ne peut avoir que mal au coeur pour lui... Les autres personnages secondaires sont eux aussi très intéressant mais je ne peux vous parler de tout le monde sinon ça n'en finira jamais et vous allez vous endormir sur votre clavier ! 

 

En bref, il s'agit d'une très bonne surprise et surtout ENFIN une histoire sur les mythes grecs ! Certains moments peuvent paraître extrêment prévisible alors que d'autres je parle en particulier du final de cette histoire, j'en suis restée bouche bée, un grand bravo à Aimée Carter pour ça. Je lirai avec un grand plaisir le tome 2, qui si vous avez lu le résumé, correspondait un peu plus à mon voyage. Néanmoins ne vous attendez pas à une réecriture du mythe de Perséphone il s'agit d'un roman YA avant tout. 

 

 

Note: 16/20

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 10:21

couv50554302

 

Résumé:

Maddie Moore a tout perdu ou presque : son mec, son job, et sa mère, Phoebe, qu’elle n’a jamais vraiment connue. Tout ce qu’il lui reste, c’est un ego en miettes, un goût prononcé pour les chips au vinaigre et un tiers de l’héritage que Phoebe a laissé à ses trois filles : un petit hôtel qui a vu des jours meilleurs, situé à Lucky Harbor. Alors que Tara et Chloe, ses deux demi-sœurs, ont hâte de vendre la propriété pour retourner à leur petite vie, Maddie se surprend à envisager un avenir dans cette petite ville située en bordure du Pacifique. La présence de l’irrésistible Jax, à qui elle a confié la rénovation de l’hôtel, y est sans doute pour quelque chose. En effet, celui-ci semble bien décidé à réveiller son cœur…

 

 

Mon avis:

Avec tous les bons avis sur ce premier tome je n'ai pas pu résister à essayer au moins un roman de la nouvelle collection Milady Romance et c'est celui qui m'attirait le plus, néanmoins j'avais très très peur de tomber sur un style trop chick lit heureusement ça n'a pas été le cas. Et j'ai passé un agréable moment ! 

 

Nous suivons donc Maddie, dont la mère vient de mourir et qui doit donc visiter son héritage l'hôtel d'une petite ville nommé Lucky Harbor. Cette mère, Phoebe, elle ne l'a presque pas connue et est même étonnée de découvrir un hôtel appartenant à celle-ci. Maddie sur la route espère tout recommencer dans cette nouvelle ville, car elle a un passé assez douloureux elle vient de perdre son travail et son petit-ami qui s'avérait être un "gros connard". Et peut-être reprendre l'hôtel si ses soeurs sont d'accord et oui parcequ'il y a des soeurs (des demi ) et une fois arrivé sur place celles-ci ne désirent pas comme Maddie rester mais plutôt rénover l'hôtel qui est dans un état plus que miteux et s'en débarasser au plus vite. Maddie cherche donc un rénovateur en attendant de persuader ses soeurs mais il s'avèe que celui-ci ne lui est pas tout fait inconnnu ni indifférent... 

 

Maddie est un personnage très complexe coincé entre son ancienne personnalité qui n'avait pas l'habitude de souffrir mais plutôt de faire des mauvaises blagues et sans arrêt des gaffes; et entre la nouvelle qui souffre énormément et qui a décidé de faire une croix sur l'homme. On pourrait donc penser qu'elle ne sait pas ce qu'elle veut comme dans beaucoup de romans mais ce n'est pas mon avis sur ce roman, elle cherche à se protéger ce qu'elle ne faisait pas auparavant. Même si c'est un personnage TRES paradoxal (je pense que ceux qui ont lu le livre me comprendront !). Jax THE man of this story est un peu trop parfait à mon goût bonne situation, adorable, beau comme un dieu, j'ai envie de dire que c'est impossible dans la vraie vie et heureusement Jill Shalvis joue là dessus en faisant douté aussi les autres sur ce personnage. Quant aux deux soeurs de Maddie, et bien je dois dire que je n'ai pas vraiment accroché avec elle, même si vers la fin Tara m'intéressait un peu plus, Chloée m'a vraiment énervée même si elle est la plus jeune ce n'est pas une raison pour se comporter comme ça. 

 

En bref, il s'agit vraiment d'une lecture de vacances d'été c'est frais et sans prise de tête. Je lirai avec plaisir le tome 2 en espérant qu'il soit aussi bon ce premier. 

 

Note: 15/20

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 18:44

couv25998946

 

Résumé:

Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort. 

Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au coeur de la lutte pour les droits civiques -, connut un tel succès et reçut le prix Pulitzer en 1961. Il ne suffit pas en revanche à comprendre pourquoi ce roman est devenu un livre-culte aux Etats-Unis et dans bien d'autres pays, pourquoi, lors d'une enquête réalisée aux Etats-Unis en 1991, sur les livres qui ont changé la vie de leurs lecteurs, il arrivait en seconde position, juste après la Bible.

La vérité est que, tout en situant son histoire en Alabama à une époque bien précise, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cet ouvrage tient du conte, de la court story et du roman initiatique. "Il a la légèreté et le poids que recherche le véritable amateur de roman et cette vertu si rare de pouvoir être lu à tout âge, quelle que soit l'éducation qu'on ait reçue, de quelque pays que l'on vienne, à quelque sexe que l'on appartienne. On y trouvera nécessairement un univers communiquant avec le sien par le miracle de l'écriture et de l'enfance ", écrit Isabelle Hausser dans la postface qu'elle a rédigée pour ce livre.

 

 

Mon avis:

Un roman dont j'ai beaucoup entendu parlé et qu'on m'a offert lors d'un swap. J'étais impatiente de l'entamer avec tous les bons avis le concernant et aussi parcequ'il a obtenu le prix Pulitzer bien sûr. 

 

Nous suivons donc la vie de Scout une enfant de six ans, entre ses jeux avec son grand frère plus vieux de quelques années Jem et un ami Dill. Le père qui élève seul ces deux enfants est avocat et est chargé d'une affaire qui ébranle la petite ville d'Alabama où ils vivent. Un noir aurait abusé d'une femme blanche, c'est ainsi que débute cette histoire qui ne parle pas seulement de discrimination raciale. 

 

Il n'y a pas grand chose à dire sur les personnages principaux enfants principalement pour cette raison ils sont joueurs et nous suivons leurs évolutions au fil du temps. Le père, Atticus, est bien plus intéressant et j'aurais beaucoup aimé que ce personnage soit un peu plus présent car il semble être l'un des seul de la ville à vouloir vraiment déceler la vérité de ce procès. J'ai aussi été beaucoup touché par l'histoire brève de Mrs Dubose a dans ce roman, il rend hommage au courage (je ne vous en dirais pas plus pour ne pas spoiler). Sans parler de Boo Radley dont on entend parler depuis le début du roman, on devient fou à l'idée de le rencontrer comme les enfants notre curiosité est touchée à vif. 

 

En bref, j'ai beaucoup la lecture de ce roman malgré le peu d'action, ce à quoi il fallait s'attendre, l'écriture est vraiment belle et on comprends dès les prem!re ligne pourquoi il a obtenu le prix Pulitzer. La façon d'aborder de grands thèmes de l'humanité par la vision d'enfants est très original et fait du "racisme" un fait encore plus horrible par la description d'un enfant encore innocent psychologiquement. Je sais pas si je m'exprime bien, vous suivez? 

 

Je vous conseille fortement ce roman si vous voulez enrichir votre culture au niveau lecture contemporaine. Il s'agit vraiment d'un roman poignant. 

 

Note: 14/20

 


Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 20:10

couv50912723-copie-1

 

Résumé:

Conrad est loin, le ciel est à sa place et le coeur de Belly aussi. Lorsqu'il réapparaît sans prévenir à la maison de la plage, la jeune fille perd pied. C'est comme s'il venait la narguer à nouveau avec ses sourires et ses silences. C'est comme s'il lui murmurait à l'oreille : es-tu sûre de ne plus m'aimer ?

 

 

Mon avis:

Voilà donc le dernier de cette saga jeunesse, l'une de mes favorites. A ne lire qu'en été bien entendu j'avais découvert le premier tome l'été dernier et j'avais enchainé sur le tome 2 et le tome 3 qui est sorti pour cet été ne pouvait pas m'échapper !

 

Nous retrouvons Belly quelques années plus tard à l'université en couple avec Jeremiah, comme nous le faisait deviner la fin du tome 2, depuis deux ans et est très amoureuse de lui. Pourtant Belly va apprendre un fait qui va chambouler toute sa relation avec Jeremiah et bien sûr Conrad refait surface dans sa vie et remet en question ses sentiments pour Jeremiah. 

 

Je ne peux pas faire mieux en résumé sinon cela spoilerait. Et d'ailleurs heureusement qu'Albin Michel Wiz  a changé sa quatrième de couverture car celle de départ qu'ils avaient publiés sur internet spoilait trop et malheureusement je l'avais lu ! Et ne lisez pas celle de livraddict qui est celle-ci !!!! 

 

Belly dans ce tome a beaucoup mûri et je suis bien contente d'avoir retrouvé la fillette insupportable des deux premiers tomes ! Malheureusement dans ce tome son monde s'écroule ainsi que ses certitudes, on ressent vraiment sa tranformation, son passage à l'âge adulte. Jeremiah, lui, qui était mon chouchou m'a comment dire... déçue. Son passage à l'âge adulte, lui, ne lui a pas réussi et au bout de 5 pages de lecture je ne l'aimais plus. Conrad comme toujours est égal à lui-même, mais il fait quand même beaucoup d'efforts dans ce dernier tome (rien n'empêche que je ne l'aime pas toujours pas...). 

 

En bref dès le tout début de ce dernier tome Jenny Han arrive à nous tenir en haleine, ce que je trouve tout simplement incroyable. Elle fait d'une histoire assez banale (deux frères amoureux d'une même fille) quelque chose d'original et tout ça grâce à sa plume et pour ça chapeau ! La fin est prévisible mais on se demande tout de même comment nous allons y arriver vu les événements. J'adore vraiment cette auteur et j'ai hâte de voir ce qu'elle nous prépare pour la suite sachant que cette saga est sa première. 

 

Si vous n'avez pas une saga spécial été alors n'attendez pas celle-ci est parfaite ! 

 

Note: 14/20


Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 11:33

                                      couv54519965

 

Vous voulez de la fraicheur et de l'humour sans prise de tête ? Cette BD est faite pour vous ! 

Je ne sais plus quelle blogueuse (désolée) en parlant dans une des ses vidéos et m'a donné envie de la lire et je ne regrette pas du tout j'ai même hâte de lire le premier tome. Car oui il s'agit du deuxième mais il n'y a pas besoin du premier pour comprendre. 

Je dois déjà prévenir que l'humour n'est pas celui de tout le monde il y a plein de petites blagues salaces qui ne seront peut-être pas compréhensible des plus jeunes. Pour les autres que dire à part jetez vous dessus j'ai vraiment passé un bon moment et l'héroine est folle d'Eric de True Blood (et oui !) et se fait plein de fantasmes avec lui et je dois dire que c'est vraiment drôle. Pour plus de détails je vous la présenterai dans ma prochaine vidéo PAL :)

 

Note: 16/20

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 13:46

                                                 Succubus-Revealed

 

Résumé:

Seth a risqué son âme pour devenir l’amant de Georgina Kincaid. Mais avec un patron comme Lucifer, Georgina ne peut pas simplement raccrocher ses talons hauts… Elle se retrouve même obligée d’accepter une mutation à Las Vegas. Elle a beau être l’un des meilleurs éléments de l’Enfer, s’il existe pour elle une chance de se sortir de sa condition de succube, elle a bien l’intention de la saisir. Elle espère simplement ne pas y perdre l’homme pour qui elle est prête à tout sacrifier.

 

 

Mon avis:

Et voilà je viens de refermer le dernier tome de ma saga bit-lit le coeur gros et je dois dire que je ne sais même pas ce que je vais dire dans cette chronique tout va se faire au feeling. Mais je n'ai qu'une seule chose à dire de toutes les sagas de Richelle Mead il s'agit vraiment de la meilleure bien entendu je n'ai pas terminé Cygne Noir contrairement à Vampire Academy mais je sais que ce ne sera jamais mieux que Succubus... 

 

Nous retrouvons donc Georgina pour ce tout dernier opus, après la fin terrible du tome 5 nous étions beaucoup à attendre cette suite. Celle-ci a enfin pu retrouver celui qu'elle aimait, Seth, cependant son bonheur ne va pas durer. Georgina reçoit du jour au lendemain une mutation à Las Vegas alors que la belle-soeur de Seth a un cancer, celui-ci ne peut donc pas la suivre. Mais Roman s'imagine peu à peu autre chose que de la malchance, l'enfer essaierait-il de séparer Seth et Georgina? 

 

Georgina dans ce tout dernier tome est fidèle à elle-même mais en bien mieux elle n'est pas géniarde mais à la limite de l'altruisme, faisant toujours tout passer après son propre bonheur. Je dois dire que j'adore ce personnage pour réussir à ne pas s'effondrer car j'ai l'impression qu'au fil des tomes ce qu'elle endure en de pire en pire (sauf la fin du tome 3 qui est vraiment le pire). Seth je dois admettre n'a pas vraiment réussi à regagner la place initiale qu'il avait dans mon coeur même si il aime Georgina je le trouve beaucoup trop égoiste. Roman mon chouchou et bien que dire... c'est le héros de ce tome ! Et enfin passons aussi à un personnage que j'aime beaucoup aussi Carter, notre cher ange, qu'on aime encore plus dans l'épilogue. 

 

Que dire de ce dernier tome en bref... On ne peut pas faire bref, Richelle Mead signe une fin très mature et adulte qui n'a aucun rapport avec Vampire Academy et j'en suis bien contente (non pas que je n'ai pas apprécié celle de VA mais je ne désirais pas le même genre pour Succubus). J'ai le coeur gros que cette saga s'arrête mais suis tout de même satifaite une saga qui ne se termine pas à tant finit par décevoir ses fans. Et c'est bien ce dont j'avais peur, être déçue de la fin de ma saga préférée et ce n'est pas été le cas. Certain événements sont prévisibles mais les plus importants pas du tout, Richelle Mead m'a époustouflée ! 

 

Que dire pour la fin ? Juste qu'il s'agit d'une saga incroyable qu'il faut continuer jusqu'au tome 3 pour devenir aussi accro que moi. Comme je m'en étais doutée une petite larme a glissé sur ma joue en lisant la dernière page. Une chose est sûre cette saga restera probablement toute ma vie dans mon coeur tout simplement parceque je me suis identifiée du début à la fin à Georgina. 

 

Note: 18/20

Coup de coeur !!! 

coeur

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 11:56

chroniques-mackayla-lane-tome-1-fievre-noire-L-mWJme7

 

Résumé:

MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d'un assassinat aussi cruel qu'inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l'Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques.

 

Mon avis:

Cela faisait quelques mois que ce premier tome trainait dans ma PAL et je dois vraiment admettre que je ne l'aurais pas acheter si tout le monde n'en disait pas que du bien et si il n'y avait pas eu une LC il serait encore resté un moment dans ma bibliothèque... Et honde à moi !

 

Tout commence donc avec Mac qui se la coule douce chez elle pendant que ses parents sont en vacances et sa grande soeur en Irlande pour ses études. Malheureusement elle reçoit un coup de fil qui va bouleverser sa vie, sa grande soeur Alina, vient d'être assassinée. Après quelques mois la police classe cette affaire classé, Mac décide de se rendre sur les lieux afin de faire sa propre enquête. Cependant rien ne va se passer comme elle l'avait espérer, peu à peu Mac va se rendre compte que son monde est sur le point de basculer... 

 

Je dois admettre que mon résumé est très léger mais je n'ai vraiment pas envie de vous spoiler et c'est très facile avec cette histoire. 

 

Contrairement à beaucoup de lecteurs je n'ai pas trouvé Mac insupportable j'aime beaucoup son caractère impulsif et surtout sa personnalité très féminine. J'avais aussi vu que son "envie de vengeance" était carrément dérangeante mais je n'ai rien trouvé de tel, elle souhaite juste mettre au clair la mort de sa soeur qui s'est fait sauvagement assassiné... Je me suis vraiment facilement identifiée à Mac. Et Barrons, LE Barrons dont on parle tant, j'avais hâte de voir ce que ça allait donner puisqu'on va dire que sur la blogosphère il y a trois grands mâles Jace de la cité des ténèbres (pour l'instant je ne comprends l'engouement pour lui, il est pas mal mais il y a bien mieux), Bones (bon là je suis tout à fait d'accord !! ) et Barrons. Donc pour moi Barrons est un personnage vraiment très intéressant mais je souhaite vraiment en savoir plus sur lui ! 

 

En bref, il s'agit vraiment de la bit-lit qui change de d'habitude. Ce que j'ai vraiment aimé je dois l'admettre c'est l'écriture je suis vraiment tombée amoureuse de cette écriture alors celle de la traductrice ou de Karen Marie Moning ? Telle est la question. Reste à lire son autre saga pour voir. Je ne regrette vraiment pas de mettre enfin mise à cette saga car ce premier tome est proche d'un coup de coeur ! 

 

Note: 14/20

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 17:08

couv43141885

 

Résumé:

Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d'un seul coup!

Mais le pire reste à venir...Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

 

 

Mon avis:

Voilà un moment que je n'entendais que du bien de cette saga, j'ai donc décidé de m'y mettre et en même temps organiser une LC pour que d'autres lecteurs comme moi sorte ce premier tome de leurs PAL. La couverture ne me plait pas trop mais elle est toujours mieux que celle de la première édition. 

 

Nous nous retrouvons donc en compagnie de Clary une adolescente de 15 ans avec une vie tout à fait normal, elle vit avec sa mère, son père étant décédé et passe la plupart de son temps avec Simon son meilleur ami. Cependant un jour alors que ces deux-là sont en boite elle aperçoit un groupe de personnes étranges dont un avec un couteau elle décide donc de les suivres. L'un des garçons du groupe tue le jeune qu'il suivait et le corps de celui-ci tombe en poussière. C'est ainsi que Clary malgré elle va être emportée dans le monde des chasseurs de démons. 

 

Clary, le personnage principal, ne m'a vraiment pas plu, je trouve qu'elle est beaucoup trop passive un peu à la style Bella de Twilight "tout le monde se bat pour moi mais je ne bouge pas !". Son caractère impulsif est pourtant prometteur, j'espère donc qu'elle évoluera un peu plus dans les tomes suivants. Simon, son meilleur ami, est vraiment le typique meilleur ami dévoué qu'on retrouve dans beaucoup de sagas il m'a bien plu et j'aimerai qu'il soit un peu plus présent par la suite. Jace, LE mec de la saga me plaisait bien vers le début son caractère, ses sarcasmes bref tout pour me plaire ! Et enfin mon préféré pour l'instant, Luck que je ne supportais pas dans les débuts et que j'ai adoré plus on avançait dans l'histoire, j'ai vraiment eu peur pour lui de nombreuses fois. Après il y a énormément d'autres personnages secondaires dont Magnus que j'espère revoir ! 

 

L'intrigue est assez prévisible j'ai réussi à déceler toutes les informations les plus importantes sauf une et qui je pense étonne tous les lecteurs ! 

 

Par contre j'ai remarqué que par moment la traduction n'était pas super j'espère que cela s'améliorera au deuxième tome.

 

En bref, j'ai passé un bon moment et je pense que si cette saga est bien interprété au cinéma elle peut devenir le successeur de Harry Potter, non pas qu'il y ai des similitudes mais le monde, l'ambiance et les personnages de La cité des ténèbres m'ont vraiment plongé dans un  univers dans ce genre là. La fin ne se termine pas avec un énorme rebondissement, ce qui fait plaisir d'un côté car je trouve que cela devient de plus en plus à la mode de faire ce genre de fin, mais plus une qui me rappelle une nouvelle fois Harry Potter qui clôture tout en nous donnant envie de lire la suite. Il s'agit d'un petit pavé vraiment pas cher (le tome 1 a une offre découverte) donc n'hésitez pas trop ;)

 

Note: 14/20

 

Petit extrait qui m'a fait rire:

"-Voici Hugo, dit l'homme en caressant l'oiseau. Hugo est un corbeau et, comme tous ceux de son espèce, il sait beaucoup de choses. Quant à moi, je m'appelle Hodge Starkweather. Je suis professeur d'histoire et, comme tous ceux de mon espèce, je n'en sais pas beaucoup."

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI

Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 22:01

couv32497459

 

Résumé:

Lorsque les habitants d'El Idilio découvrent dans une pirogue le cadavre d'un homme blond assassiné, ils n'hésitent pas à accuser les Indiens de meurtre. Seul Antonio José Bolivar déchiffre dans l'étrange blessure la marque d'un félin. Il a longuement vécu avec les Shuars, connaît, respecte la forêt amazonienne et a une passion pour les romans d'amour. En se lançant à la poursuite du fauve, Antonio José Bolivar nous entraîne dans un conte magique, un hymne aux hommes d'Amazonie dont la survie même est aujourd'hui menacée.

 

 

Mon avis:

Cela faisait un bon moment que ce tout petit roman trainait dans ma bibliothèque et quelle erreur de ma part de ne pas l'avoir lu avant !! Je me rappelle que mon professeur d'espgnol nous avait conseiller ce livre et mon père étant libraire me l'avait donné. J'avais besoin de lire un petit classique contemporain et j'ai été servie ! 

 

Je ne peux pas vous faire mon petit résumé comme d'habitude étant donné que ce livre fait 120 pages !

 

José Bolivar est un personnage qui m'a énormément touché dans sa personnalité, se tenant comme égal ou même inférieur aux animaux de la forêt et surtout pour sa passion des romans d'amours la façon dont il parle des livres ne nous donne qu'une envie, en lire encore plus ! Les Shuars considéré comme les sauvages ceux finalement dans ce roman les plus humains (je ne vous en dirais pas plus).

 

En bref, ce roman a été un énorme coup de coeur je vous le conseille fortement il est très simple à lire et l'écriture est magique ! Je vais, avec plaisir, me procurer d'autres romans de Luis Sepulveda. Ne passez pas à côté de ce petit bijou, je suis très heureuse que ce soit sur ce roman que j'ai eu un coup de coeur je n'en avais pas eu depuis avril ! 

 

Je suis vraiment désolée pour cette chronique rikiki mais vu que c'est un roman très court je ne souhaite pas vous gâcher le plaisir de cette lecture !

 

Note: 17/20

coeur

 

Toutes les chroniques pour se retrouver ICI


Repost 0
Published by Les yeux plus gros que le temps - dans Chroniques
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • Le blog de lesyeuxplusgrosqueletemps
  • : Bientôt deux ans que je tiens ce blog et j'aime toujours autant partager avec vous mes passions, déception littéraires !
  • Contact

Lectures En Cours

9782330018726

 

couv25301802

 

Recherche

 

 

 

 

blog_se_nourrit_commentaire2.jpg

 

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

 

 

the fault in our stars by aninhat t-d5v9j4b
book-buying-ban

 

Dernier Coup De Coeur !

couv73822958

Chronique ICI !